Embraer réduit ses effectifs de 8% via des départs volontaires

le
0
    SAO PAULO, 26 septembre (Reuters) - Le constructeur 
aéronautique Embraer  EMBR3.SA  a confirmé lundi qu'il allait 
réduire ses effectifs de près de 8% par le biais d'un plan de 
départs volontaires, afin de réduire ses coûts face à la baisse 
des ventes d'avions d'affaires et des contrats de défense. 
    Embraer a déjà conclu 1.463 départs, qui seront effectifs 
dès la semaine prochaine, a-t-il précisé dans un communiqué.  
    Des dirigeants syndicaux avaient déclaré la semaine dernière 
que près de la moitié des départs envisagés concerneraient des 
ouvriers des lignes d'assemblage de São José dos Campos, à une 
centaine de kilomètres de São Paulo. 
    Les réductions d'effectifs et les mesures de chômage partiel 
prévues à partir du mois prochain devraient permettre au groupe 
de réduire ses coûts de production, qui ont fortement augmenté 
l'an dernier, l'inflation au Brésil dépassant 10%, pesant sur la 
rentabilité alors même que la demande faiblissait.  
    La division défense d'Embraer, en forte croissance il y a 
quelques années encore, a dû revoir à la baisse plusieurs 
programmes importants en raison des coupes budgétaires décidées 
par Brasilia, tandis la branche d'aviation d'affaires a réduit 
son objectif de ventes pour cette année. 
    Le quotidien O Globo a rapporté ce week-end, sans citer ses 
sources, qu'Embraer envisageait de vendre ses activités de 
défense, ce que le groupe a démenti.  
    L'Etat détient une "action spécifique" ou "golden share" au 
capital du groupe, qui lui confère un droit de veto sur des 
décisions stratégiques telles que "la création et/ou la 
modification de programmes militaires", a dit Embraer. 
           
 
 (Brad Haynes; Marc Angrand pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant