Embraer attend un vif rebond de son bénéfice opérationnel 2016

le
0
EMBRAER OPTIMISTE POUR 2016
EMBRAER OPTIMISTE POUR 2016

SAO PAULO (Reuters) - Embraer a déclaré jeudi prévoir une croissance de son chiffre d'affaires et un net rebond de son bénéfice d'exploitation cette année grâce à une demande soutenue pour ses appareils régionaux et pour son nouvel avion d'affaires, ainsi qu'à une stabilisation des taux de change, favorable aux exportations.

L'avionneur brésilien table sur un chiffre d'affaires net situé entre 6,0 milliards et 6,4 milliards de dollars (5,5 à 5,9 milliards d'euros) contre 5,9 milliards de dollars l'an dernier, en dépit d'une baisse des ventes de sa division défense.

Cette perspective reflète la confiance d'Embraer dans les ventes de son avion régional E-Jet, avant la sortie de son remplaçant remotorisé qui entrera en service en 2018, et dans celle de son nouvel avion d'affaires de taille moyenne Legacy 450/500, malgré la faible reprise du marché mondial des jet privés.

Ses investissements devraient quasiment doubler à 650 millions de dollars pour accélérer le développement de l'E-Jet, avec moins de contributions de ses fournisseurs. En conséquence, la société a annoncé qu'elle pourrait avoir un flux de trésorerie négatif jusqu'à 100 millions de dollars, sans totalement exclure qu'il soit positif.

Embraer a publié un bénéfice net de 111 millions de dollars au titre du quatrième trimestre, en hausse de 22% par rapport à la même période de 2014. Le groupe a bénéficié d'un mix produits favorable et d'un dollar fort, qui a limité l'impact des charges salariales et coûts administratifs libellés.

Ces résultats sont toutefois en retrait par rapport aux attentes des analystes interrogés par Reuters, qui tablaient en moyenne sur un bénéfice de 162 millions de dollars.

Embraer a passé dans ses comptes une provision pour couvrir d'éventuelles pertes liées au dépôt de bilan, la semaine dernière, de son grand client américain Republic Airways Holdings.

(Brad Haynes, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant