Embouteillage dans les raffineries de cuivre en Zambie

le
0

Commodesk - First Quantum ne parvient plus à raffiner tout le minerai de cuivre qu'il extrait en Zambie. Dans cet Etat du centre-sud de l'Afrique, le canadien possède la mine de Kansanshi, ainsi que le projet Trident, mais pas de raffinerie.

Or, les raffineries des autres compagnies, qu'il utilise habituellement, sont déjà en surcapacité et ne peuvent traiter tout le volume produit. First Quantum se retrouve donc avec un stock de 60.000 tonnes de minerai de cuivre, indique le Zambia Times.

La valeur du minerai ainsi entreposé avoisinerait les 100 millions de dollars. La compagnie ne sait pas quand elle pourra le raffiner et risque d'être contrainte de ralentir, voire d'interrompre temporairement sa production afin d'écouler les stocks.

First Quantum pourrait exporter une partie du minerai, mais refuse de le faire tant que le droit de douane de 10% sera en place. Le gouvernement zambien n'a pour le moment pas cédé aux revendications de la compagnie pour modifier la législation. La taxe a en effet pour but d'inciter les compagnies à réaliser le raffinage en Zambie.

En 2011, First Quantum a extrait cinq millions de tonnes de minerai de cuivre en Zambie.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant