Elysees Pierre maitrise son risque locatif

le
0

Elysées Pierre (HSBC REIM) est d'autant plus satisfait de l'exercice écoulé que sa performance a été réalisée sur un patrimoine de plus d’1 md€ réparti sur 125 immeubles et près de 350 locataires. En 2012, le coupon versé s’élève à 33€ sans ponction sur le report à nouveau ou sur le compte des plus values réalisées et la valeur de réalisation progresse de 2,5% à 565 €.

Pour parvenir à ces résultats, la stratégie de la SCPI a été orientée autour de 2 grands axes: un renfort sur de locataires solides afin de limiter les impayés et une réorientation du portefeuille autour d'immeubles de tailles significatives. En parallèle, elle a mené des rénovations profondes sur de locaux vacants (Paris, Levallois, Velizy) et travaillé à la valorisation d'1 ha de réserves foncières à Levalllois dans la perspective de modification du plan d’urbanisme de cette zone.

Malgré tout, impactée par les conditions économiques, la SCPI enregistre en 2012 une baisse de son taux d'occupation qui ressort à 91,17% en loyer et 90,15% en surface.

Concernant les perspectives 2013, HSBC prévient qu'elles seront "modestes" en raison "des volumes de relocation en immobilier d’entreprise relativement faibles" et de la rationalisation des entreprises sur leurs surfaces locatives de bureaux qui entraîne davantage de renégociations.

En terme d'activité, Elysées Pierre enregistre au premier semestre des libérations (20000 m²) supérieures aux relocations (12 000 m²), mais des contacts prometteurs sur des biens disponibles sont en cours. De même l'avancement encourageant du projet de développement de Courbevoie laisse entendre la construction à terme de plus de 30 000 m² de bureaux neufs supplémentaires "sur un emplacement de choix".

La SCPI table cette année sur une prévision de résultat par part légèrement en baisse. Elle serait proche de celle atteint en 2011 soit 32,01€ contre 33,81€ en 2012. Pour autant, Elysées Pierre ne compte pas modifier le montant de son revenu annuel. Il "devrait rester équivalent à celui versé en 2012 (33€) compte tenu de ses importantes réserves distribuables, d' un taux de recouvrement des loyers de 98,6% (au 19 juillet) de faibles impayés (0,1%) ou encore d'un taux d’occupation financier moyen, à 90,61%. Mieux, ces différents éléments favorables conjugués à un "risque locatif totalement maitrisé " laissent entrevoir une possible reprise du résultat d’Elysées Pierre au cours des prochaines années".


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant