Elysée : le bureau de Hollande passe du premier étage au rez-de-chaussée

le
3

La table est la même, celle du général de Gaulle, signée de l'ébéniste Charles Cressent et qui fut aussi celle de la plupart des successeurs du père de la Ve République, hormis François Mitterrand et Nicolas Sarkozy. C'est la pièce qui a changé : François Hollande a fait déménager à la mi-juillet son bureau, qu'il avait - comme tous ses prédécesseurs à l'exception de Valéry Giscard d'Estaing - installé en 2012 dans le Salon doré situé au premier étage de l'Elysée, dans le Salon des portraits qui occupe le rez-de-chaussée.

 

Inutile d'y voir le signe d'une inflexion notable de la politique du président ou même d'une volonté de mettre sa position en adéquation avec la courbe rêvée du chômage. Ce transfert est dû, selon l'entourage du chef de l'Etat, à des travaux d'électricité. Il n'est d'ailleurs pas impossible qu'après cet intermède estival, François Hollande regagne le Salon doré en septembre même si, officiellement,  «la décision n'a pas encore été prise».

Du mobilier Louis XVI

Baigné de lumière, le Salon des portraits doit son nom aux huit portraits de chefs d'Etat européens contemporains de Napoléon III qui y ont été accrochés. Le site internet de l'Elysée précise qu'il est orné d'un tapis de la Manufacture de la Savonnerie réalisé d'après un dessin de Saint-Ange. Son mobilier habituel, d'époque Louis XVI, est en bois doré, garni de soie de Lyon à motifs floraux or sur fond bleu. Et c'est en ces lieux qu'étaient donnés jusqu'à ce déménagement les petits déjeuners, déjeuners et dîners restreints.

 

Quant au Salon doré, situé au centre du Palais, il a conservé intact le décor exécuté en 1861 par le peintre décorateur Jean-Louis Godon pour l'impératrice Eugénie, précise encore le site de l'Elysée.  On y trouve une tapisserie des Gobelins, «Les Muses», et un tapis de la Manufacture nationale de la Savonnerie, d'époque Louis XIV, symbolisant l'Amour. Au ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • odnaz il y a 7 mois

    Il est sur le départ ? Il a déjà descendu ses cartons au RdC ? Il va peut-être retourner en Corrèze avec un bus "Macron" Paris-Tulle 19 €.

  • M999141 il y a 7 mois

    Hollande fait enfin bouger les choses, enfin. Attention toutefois, ne plus avoir a monter l'escalier est mauvais pour la ligne, mais là n'est pas la préoccupation principale du citoyen lambda. Pour l'instant, c'est les impôts de fin d'année qui arrivent et qui sont de plus en plus insupportables.

  • s.thual il y a 7 mois

    C est vital le changement de étage, crucial même pour l avenir de la france,