Elton John et David Furnish se disent "oui" à Windsor

le
0
Elton John et David Furnish se disent "oui" à Windsor
Elton John et David Furnish se disent "oui" à Windsor

Le chanteur britannique Elton John a convolé en justes noces dimanche avec son compagnon de longue date David Furnish dans sa propriété de Windsor près de Londres, neuf ans jour pour jour après leur union civile."La partie légale est faite. Place à la cérémonie", a écrit la star sur son compte Instagram, sous une photo du couple souriant, tous les deux en costumes bleu marine et chemises ouvertes.Sur ce cliché, Elton John, qui s'est engagé à "partager des moments spéciaux du mariage" sur le réseau social, avec le hashtag #ShareTheLove (partageons l'amour, NDLR), est assis à un bureau simple à côté de son compagnon. Un stylo à la main devant un document, il arbore une alliance à la main gauche.Peu après la diffusion, les invités prestigieux du couple sont arrivés entre 12H et 13H GMT dans un cortège de berlines de luxe. Au moins 50 invités ont assisté à la cérémonie, prenant place dans ce qui semblait être la galerie d'art de la propriété. -'Ca commence!'-L'ex-footballeur David Beckham, sa femme Victoria et leurs enfants étaient présents tout comme l'acteur Hugh Grant qui a fait une arrivée remarquée en Ferrari. Son ex-compagne Elizabeth Hurley, le chanteur Ed Sheeran ainsi que Ozzy et Sharon Osbourne sont également venus jusqu'à Windsor, non loin du château de la reine Elizabeth II.L'auteur de "Candle in the wind" a ensuite diffusée une nouvelle photo montrant la cérémonie en cours avec la mention "Ca commence!".Puis un cliché pris par leur fils Zachary, quatre ans jeudi, montrant les deux mariés de dos, se tenant par la main, avec, entre eux, leur fils cadet, Elijah, deux ans, également de dos, et son doudou.Les deux enfants du couple sont nés d'une mère porteuse. Les mariés, désormais en costume et cravate noirs avec Elton John portant des lunettes de soleil, apparaissent ensuite en train "d'échanger leurs voeux".Une autre photo révèle le menu fait de soupe de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant