Elsa Monti en cuisine pour la Saint-Sylvestre

le
0
Loin des excès de l'ère Berlusconi, le président du Conseil, Mario Monti, a fêté la nouvelle année en famille, dans son appartement du palais Chigi.

L'heure n'est pas à la gaudriole. Ni jeune actrice peu farouche ni présentatrice à la généreuse poitrine. Pas le moindre feu d'artifice. Aucune course échevelée en tenue d'Adam ou d'Ève dans les jardins. L'ancien ministre Roberto Calderoli, sénateur de la Ligue du Nord a manqué de finesse en interrogeant le successeur de Berlusconi sur les supposées agapes auxquelles il se serait livré aux frais du contribuable le 31 décembre. Mario Monti s'est fait un plaisir de lui répondre, n'omettant aucun détail de cette soirée de la Saint-Sylvestre, passée en famille dans l'appartement du président du Conseil au palais Chigi. Elsa Monti s'est chargée de tout: les courses, la cuisine et le service à table. Simplicité et efficacité. Des «nombrils de Vénus» plus communément appelés tortellini, un cotechino aux lentilles, soit une saucisse de Modène bouillie pendant une heure avant d'être cuite au four enroulée dans sa tranche de jambon. Et un dessert. Les invités? Le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant