Elliott refuse de céder ses 10,7% d'Ansaldo STS à Hitachi

le
0
    ROME, 15 février (Reuters) - Le fonds d'investissement 
américain Elliott a annoncé lundi qu'il n'apporterait pas ses 
actions d'Ansaldo STS  STS.MI  à l'offre d'achat du groupe 
japonais Hitachi  6501.T , qu'il juge trop basse, sur les 
participations minoritaires de la société de signalisation 
ferroviaire. 
    La Consob, le gendarme de la Bourse italienne, a contraint 
Hitachi à relever son offre obligatoire sur les minoritaires à 
9,899 euros par action au lieu de 9,50. L'opération a été lancée 
le mois dernier après l'acquisition par le groupe japonais de la 
participation de 40% de Finmeccanica  SIFI.MI  dans Ansaldo STS 
 . 
    Elliott a précisé dans un communiqué qu'il détenait 10,7% 
d'Ansaldo STS et n'apporterait pas ses titres à l'offre. En 
comptant en plus des options, le fonds américain a une 
participation potentielle de 19,5% dans STS. 
    L'offre sur les minoritaires se termine vendredi. 
 
 (Silvia Aloisi, Véronique Tison pour le service français)) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant