Elle va ressembler à quoi l'attaque du Real Madrid ?

le
0
Elle va ressembler à quoi l'attaque du Real Madrid ?
Elle va ressembler à quoi l'attaque du Real Madrid ?

Privé de Ronaldo, Bale, Pepe, Kroos et Navas, le Real Madrid n'aborde pas la Supercoupe d'Europe dans sa meilleure configuration. Mais Zidane pourra peut-être compter sur son duo Benzema-Morata.

Jouera ? Jouera pas ? Près de deux mois et demi après son dernier match – la finale de la Ligue des Champions – Karim Benzema pourrait à nouveau fouler les terrains. Absent de la pré-saison en raison de douleurs à la hanche qui l'avaient déjà contrarié la saison dernière, le Français a effectué les dernières séances d'entraînement avec de bonnes sensations. Déjà amputé de deux éléments de la BBC, Zinedine Zidane ne sait toujours pas si son " frérot " sera prêt pour affronter Séville. D'ores et déjà, il a écarté Gareth Bale du groupe. Le Mister estime que le Gallois n'est pas encore en condition pour démarrer un tel match et a préféré faire confiance aux hommes qui ont effectué l'intégralité de la préparation. Une manière aussi de récompenser une partie de son groupe, une notion que Zidane ne veut pas négliger.

Le grand retour de Morata


C'est ce qui s'appelle revenir par la grande porte. Selon toute vraisemblance, Alvaro Morata devrait démarrer le match. L'occasion pour lui de montrer tout ce qu'il a appris en Italie et d'être décisif. A priori, Zidane pourrait commencer la partie dans un 4-3-3 habituel avec l'Espagnol seul en pointe. L'hypothèse reste encore en suspens, même si elle demeure la plus probable. Habitué à évoluer dans un système à deux pointes avec la Juventus, Morata aura un pur rôle de 9. En revanche, il pourrait être épaulé en cours de match par Benzema, même si celui-ci est à court de forme. Une possibilité potentiellement envisagée par Zidane puisqu'il a longtemps eu la volonté d'associer d'entrée les deux buteurs pour cette Supercoupe avant les pépins physique de KB9 lors la pré-saison. Or, vu les difficultés de Morata pour jouer 90 minutes voire davantage, l'éventualité de passer dans un 4-4-2 avec ce binôme devant demeure restreinte. Cependant, cette Supercoupe est l'occasion parfaite pour tenter le coup, même pour un quart d'heure. Il ne faut pas oublier que Séville démarre un nouveau cycle, est orphelin de Kevin Gameiro, doit développer de nouveaux automatismes et n'a pas une défense ultra solide.






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant