Elle Nicole : "Le football est un bon moyen de tacler la cigarette"

le
0
Elle Nicole : "Le football est un bon moyen de tacler la cigarette"
Elle Nicole : "Le football est un bon moyen de tacler la cigarette"

Cette poubelle à cigarettes installée dans les rues de Londres fait le bonheur des réseaux sociaux et propose chaque semaine une nouvelle alternative : Angleterre ou Australie ? Messi ou Ronaldo ? Et si, finalement, le football favorisait la lutte écologiste ? Explications avec Elle Nicole, directrice du projet.

Comment vous est venue cette idée ? À la suite d'un partenariat avec des designers de chez Commonwork. On a trouvé que ce serait un bon moyen de "tacler" le problème de la cigarette dans les rues de Londres, en prenant la chose de côté. En accrochant les gens avec d'autres choses auxquelles ils s'intéressent, comme le sport. Le but, c'est d'utiliser des événements sportifs qui font l'actualité pour engager les Londoniens et les encourager à poser leur cigarette ici, et non sur le sol, comme le font la plupart d'entre eux. Sur les rues où l'on a mis en place ce projet, on avait constaté que 90% des gens laissaient tomber leurs cigarettes au lieu de les mettre dans la poubelle. Cela fait beaucoup trop de gens qui pensent : "OK, je peux laisser ma cigarette par terre." On voulait rendre ce combat un peu plus "fun" en le reliant à des questions de sport.
Il n'y a que des questions sur le football ? Non, il n'y a pas longtemps, on avait fait une question sur le cricket : "Qui va gagner le test match Australie - Angleterre ?" En ce moment, on essaye de savoir si les gens préfèrent regarder le Grand Prix de Formule 1 ou l'US Open. Et puis à venir, des questions sur le rugby et la Coupe du monde
Sur la photo qui circule sur les réseaux sociaux, vous proposez une opposition entre Messi et Ronaldo, pourquoi ne pas avoir choisi des joueurs du championnat anglais, comme Rooney et Agüero par exemple ? Huum c'est une bonne question ! Londres est une ville très internationale, par conséquent on devait choisir des joueurs très connus dans le monde. On aurait pu opposer d'autres joueurs, et c'est sûrement quelque chose que l'on fera à l'avenir. Mais c'est un sport tellement connu, et Londres une ville tellement cosmopolite, que l'on devait mettre les meilleurs joueurs du monde. On pense aussi que ce projet ne concerne pas seulement l'Angleterre, qu'il peut inspirer de nouvelles manières de traiter les ordures dans les grandes villes, de manière plus créative, à l'étranger notamment.
Quelles sont vos attentes ? Le premier rapport va arriver fin octobre, et il va nous donner toutes les indications. On espère, et on pense, que cela aura un…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant