Elle fait gagner sa maison via un jeu-concours

le
9

VIDÉO - Une habitante des Ardennes n'a pas réussi à vendre sa luxueuse demeure. Elle a décidé de la faire gagner à un internaute par le biais d'un jeu-concours dont la participation est fixée à 10 euros.

Une maison pour 10 euros. C'est ce que propose une Ardennaise, qui a fait de sa demeure le lot d'un jeu-concours lancé sur Internet. Pour réaliser son rêve de partir habiter dans le Sud, elle doit vendre sa demeure estimée à 2 millions d'euros. Si certaines régions de France sont particulièrement prisées par les ultrariches, la propriété de Natacha Baudier, située à une trentaine de kilomètres de Charleville-Mézières, a du mal à trouver preneur.

Elle a pourtant essayé de la vendre en passant par des agences et des sites de vente entre particuliers. Rien n'y fait. «Les seules propositions que j'ai eues étaient destinées à blanchir de l'argent. Les acheteurs potentiels voulaient payer en liquide et ne pouvaient pas justifier l'origine de leur apport», déplore la quadragénaire. C'est en regardant un reportage télévisé sur un homme qui avait organisé une tombola qu'elle s'est dit «pourquoi pas». Mais comme son prédécesseur a fini en prison pour escroquerie, elle veut faire les choses dans les règles.

Le hasard prohibé

Des règles strictes encadrent en effet ce type de pratique. La Direction générale de la concurrence, consommation et répression des fraudes (DGCCRF) rappelle que «les loteries à des fins commerciales sont interdites lorsqu'elles réunissent les quatre éléments cumulatifs suivants: l'espérance d'un gain, l'intervention du hasard, l'existence d'une publicité et la participation financière du joueur». Mais un jeu-concours dont le gagnant «est désigné par la sagacité de ses réponses» est autorisé, précise Étienne Drouard, avocat chez K&L Gates.

L'organisateur doit alors «déposer le règlement de l'opération avec mention du ou des lots, de la durée et des frais chez un huissier qui engage sa responsabilité», explique l'avocat. Une étape nécessaire pour ne pas être dans le collimateur de la justice. «Ce type d'opération a fleuri il y a trois ans et les amendes prononcées à l'encontre des escrocs ont été lourdes», se souvient Étienne Drouard. Natacha Baudier s'est, elle, rapprochée d'un notaire de Charleville-Mézières qui a validé la légalité du jeu et entérinera la publication des résultats.

Des participants de l'autre bout du monde

La propriétaire a créé un blog, fixé le montant de la participation à 50 euros et comptait sur les réseaux sociaux pour faire connaître son initiative. «Je pensais qu'il y aurait des partages successifs mais ça ne s'est pas fait, regrette l'Ardennaise. Des proches m'ont ensuite incitée à baisser les frais de participation parce que tout le monde ne peut pas débourser 50 euros.» Avec un ticket d'entrée à 10 euros, le jeu bénéficie enfin d'une exposition médiatique, d'abord locale puis nationale et même... internationale. «J'ai eu des contacts avec le Canada, les États-Unis, la Chine, Taïwan», raconte l'organisatrice.

Mais son rêve de s'établir dans le Sud attendra encore un peu. Alors que la fin de l'opération était prévue pour ce mercredi, elle a dû la repousser de six mois jusqu'au 18 août. Une possibilité prévue par le règlement, si le nombre de participants est insuffisant. «À 150.000 inscrits, je valide le jeu», s'engage Natacha Baudier. Aujourd'hui, ils ne sont que 5000. Et si le nombre plancher n'est pas atteint au mois d'août, l'ensemble des participants sera remboursé. Natacha Baudier devra alors trouver un autre moyen de migrer vers le soleil.

SERVICE:

» Retrouvez les annonces immobilières avec Explorimmo

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 4 mar 2014 à 19:20

    De toute façon, elle sera dans le colimateur du FISC...si ce n'est déja fait ...

  • M9385839 le mercredi 19 fév 2014 à 11:05

    une estimation se fait sur les prix du marché et là on est 5x plus élevé...regarder ce qui se vend ds la région et la vous aurez le véritable prix....le jeu est donc caduque car la valeur du lot est sur-estimé....il faudrait verifier si cette dame ne fraude pas l ISF avec une telle estimation

  • M9385839 le mercredi 19 fév 2014 à 11:01

    qu elle horreur....et en plus ds un coin paumé.... mme pour 10000 euros j en voudrais pas

  • M3897645 le mardi 18 fév 2014 à 15:32

    Hallucinant, j'habite dans les Ardennes et connait très bien le prix du marché local.Une telle maison vaut max. 750 000 €, j'aimerais connaitre d'où est sorti le chiffre de 2 000 000 d'euros ?

  • cresus57 le mardi 18 fév 2014 à 14:54

    la maison a l'air grande, mais pas belle, et paumée dans les Ardennes, 2 millions ça fait sourire. Même 1,5...https://www.google.fr/search?q=Natacha+Baudier+maison&safe=off&espv=210&es_sm=93&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=0mUDU6jMMIWThgepoYGQAQ&ved=0CAkQ_AUoAQ&biw=1280&bih=876

  • Av'DiamS le mardi 18 fév 2014 à 13:39

    Mais le coup de Pub est fait !!!! Même sur Bourso !....Mdr.

  • jean202 le mardi 18 fév 2014 à 13:05

    J'avais développé un site internet pour ce concept, trouver des propriétaires pour vendre mais les acheteurs (participants au concours) sont difficiles à trouver. Et rembourser coute très cher

  • sebastix le mardi 18 fév 2014 à 11:44

    Ca vaut pas 2 millions mais l idée est séduisante. Une chance sur 150000 participants potentiels. Je m interroge toutefois sur le remboursement des participants en cas d'annulation compte tenu des frais de virement.

  • wtc2001 le mardi 18 fév 2014 à 11:29

    Si elle n'arrive pas à vendre sa demeure à 2 millions, c'est qu'elle ne les vaut pas dans le contexte actuel du marché de l'immobilier.