Elle a testé la Volkswagen Coccinelle

le
0
Réveiller un mythe, que dis-je une légende? pas si facile quand on sait que la star de VW, née en 1938, aura été vendue à 21 millions d'exemplaires.

Le modèle - trop massif à mon goût et à l'habitacle pas assez cosy - n'aura pas fait l'unanimité. VW a compris la leçon et revient cette année avec une troisième génération renouant avec l'ADN de l'originale. En digne descendante de son aïeule, la nouvelle Coccinelle va marquer les esprits avec son look. À une époque où une multitude de voitures se ressemblent, il est impossible
de la confondre tant elle sort vraiment du lot avec sa silhouette arrondie et ses ailes joufflues.
Et sinon? Un peu plus d'espace intérieur et une carrosserie abaissée qui lui confère une allure racée. On note aussi le retour de sa légendaire double boîte à gants, détail qui a son importance, notamment pour nous, les femmes, qui ne disposons jamais assez de compartiments pour ranger nos petites affaires à l'abri des regards indiscrets.
Autre atout: le coffre passe de 209 à 310 litres. Deux mauvais points: la taille réduite du rétroviseur intérieur et l'absence d'allumage automatique d
...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant