Elle a testé... l'Opel Adam

le
0
Claudine Hesse a testé la citadine d'Opel, qui s'apprête à faire une entrée remarquée dans le segment des Fiat 500 et Mini Cooper. Verdict.

Dites «Adam» en prononçant le «M». Un patronyme hommage au fondateur de la marque. Cette jolie citadine s'apprête (peut-être) à faire une entrée remarquée dans le segment des Fiat 500 et Mini Cooper. Comme ses rivales, on appréciera le nombre infini de possibilités de personnalisation. Le toit, la carrosserie, les sièges et les jantes peuvent recevoir une teinte différente. À l'intérieur, vous aurez le choix entre un ciel de toit à damier (ambiance sport), nuageux, automnal (façon feuilles mortes) ou étoilé (une option qui n'existe que sur la Rolls!). Les indécis n'ont pas fini de tergiverser: plus de 61 000 variantes extérieures et 82 000 pour l'intérieur sont proposées. À l'arrivée, aucun risque de se retrouver avec la même robe que son voisin! On raffole aussi de sa silhouette ronde personnelle et plutôt féminine qui ap...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant