Elle a testé... l'Audi A3

le
0
Une silhouette sobre et chic, l'A3 a perdu 80 kg grâce à l'emploi de matériaux higt-tech.

Apparue comme une petite révolution en 1996 en étant à l'origine du segment des compactes chics, l'Audi A3 aborde le troisième épisode de sa vie. En toute beauté et en toute légèreté, puisqu'elle a perdu 80 kg grâce à l'emploi de matériaux high-tech. Moralité: 12 % de consommation en moins, mais aussi une belle aisance de conduite. Ça démarre fort pour elle! Et, côté atouts, elle n'en manque pas: un tableau de bord épuré, des commandes ergonomiques, un écran escamotable fin comme du papier à cigarette.

C'est aussi une vraie geek qui propose la connexion à Facebook, Twitter, donne une foule de renseignements, les horaires de vol et de la SNCF dans toute la France. Ajoutez à cela des city guides (bonnes adresses) des villes traversées, les spectacles en cours, plus le fil AFP pour suivre l'info en continu. Il suffit pour cela de déclencher la fonction Audi Connect et ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant