Elizabeth II à Hollande : «Nous sommes les gardiens de la paix»

le
5
Elizabeth II à Hollande : «Nous sommes les gardiens de la paix»
Elizabeth II à Hollande : «Nous sommes les gardiens de la paix»

Le grand jour. Il y a 70 ans, le 6 juin 1944, les soldats alliés débarquaient sur les plages de Normandie. En ce jour anniversaire, les grands de ce monde, dont Obama, Poutine et Elizabeth II arrivés dès jeudi à Paris, sont présents pour participer aux commémorations du Débarquement.

Dès 9 heures vendredi, François Hollande en maître de cérémonie, a ouvert cette journée par un hommage solennel aux 20 000 victimes civiles de la Bataille de Normandie au mémorial de Caen. Puis il a rejoint Barack Obama à Colleville-sur-Mer au cimetière américain qui compte près de 10 000 tombes. 

Après un déjeuner au Château de Bénouville (Calvados), lieu symbolique de la Résistance, les dirigeants, parmi lesquels la reine Elizabeth II d'Angleterre, ont assisté dans l'après-midi à Ouistreham au point d'orgue de ces cérémonies, sur la plage de Sword Beach, en présence notamment d'un millier d'anciens combattants.

La journée marathon de François Hollande s'est clôturée à l'Elysée avec le diner en l'honneur de la reine Elizabeth II où la célébration de l'amitié franco-britannique était au menu.

QUESTION DU JOUR. Etes-vous ému par les commémorations du D-Day ? 

>>> Revivez les événements de cette journée de commémoration :

21h10. Hollande et Elizabeth II trinquent à l'amitié franco-britannique. Le repas peut désormais commencer, avec du foie gras en entrée, comme l'espérait la reine qui adore cette spécialité périgourdine.

21 heures. La reine prend la parole en français: «Nous sommes les gardiens de la paix». Elizabeth II évoque la «grande affection pour le peuple français» des britanniques. Et de saluer le «mélange unique d'amitié» et de «rivalité dans la bonne humeur» ainsi que «l'admiration» des deux peuples. «Nous sommes tous deux gardiens de la paix et de la sécurité au niveau international», ajoute la reine qui alterne volontiers des phrases en français et en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le vendredi 6 juin 2014 à 18:48

    Kate avec une petite culotte, cette fois.

  • dotcom1 le vendredi 6 juin 2014 à 15:57

    Elisabeth II prend le train pour venir à Paris, tandis que pour la même distance Flam.by prend son jet pour aller voter. Ca doit être la reine qui n'est pas "normale".

  • M2941863 le vendredi 6 juin 2014 à 15:10

    L'interview de Sarko a été parfaite, pas d'hésitation, pas de "heu heu" comme le grostas! Il a vraiment la stature d'un Président, néanmoins je ne crois pas que je voterai à nouveau pour lui (pas de karcher...alors)

  • M3369045 le vendredi 6 juin 2014 à 15:02

    alors, il faut virer le chef du protocole,...

  • bordo le vendredi 6 juin 2014 à 13:27

    Il semblerait que Normal 1er n'est pas accueilli Elizabeth 2 a l'entrée, mais le potentat Ukrainien oui. Courtoisie, quand tu nous tiens...