Elior : un outsider à la table des grands

le
0

(lerevenu.com) -  Huit ans après l'avoir quittée, Elior a retrouvé la Bourse avec un succès mitigé. Depuis son introduction le 11 juin dernier, le titre a cédé 5,7%. La faute à un prix d'introduction de 14,75 euros jugé excessif. Cependant, avec des ventes attendues à 5,3 milliards d'euros pour l'exercice clos le 30 septembre 2014, le numéro quatre mondial de la restauration collective est un acteur qui va compter dans l'univers des sociétés cotées. L'entreprise reste toutefois loin derrière ses deux principaux concurrents : le français Sodexo (18,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2013) et le britannique Compass Group (20,9 milliards d'euros). 

Un modèle rentable

La restauration collective demeure l'activité historique d'Elior avec près de 70% des ventes totales. Mais la société s'est également développée dans la restauration de concession (autoroutes, aéroports, gares et infrastructures). Au total, la croissance est souvent au rendez-vous. Depuis 2010, la progression de l'activité ressort en moyenne à 8% par an et Elior dégage une rentabilité plus que satisfaisante : la marge opérationnelle attendue pour l'exercice en cours atteint 5,7%, mieux que son concurrent Sodexo (5,2%), mais moins bien que le leader mondial Compass (7,5%). 

 

L'entreprise a choisi la Bourse pour deux rais

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant