Elior: un début de semaine en trombe.

le
0

(CercleFinance.com) - Le titre Elior engrange 2,8% à 19,3 euros vers 15h20 (soit un bilan désormais très légèrement positif depuis le début de l'année) et surperforme ainsi nettement la tendance à Paris. Le groupe de restauration rapide figure parmi les plus fortes progressions du SBF 120 à la faveur de l'annonce de 2 acquisitions et d'une recommandation favorable.

Il a en effet annoncé ce matin une première incursion sur le marché indien à travers les rachats de MegaBite Food Services et CRCL, 2 sociétés dédiées à la restauration collective en entreprise.

'L'Inde est un marché fragmenté des plus prometteurs, avec un potentiel de croissance significatif. Ces 2 acquisitions vont permettre à Elior de devenir l'un des 3 principaux acteurs sur le marché indien de la restauration collective', expliqué Philippe Salle, PDG d'Elior. Conscient du potentiel de ce marché, le groupe déploiera dans le pays une filiale qui comptera plus de 3.500 collaborateurs et servira quelque 135.000 repas par jour.

Elior, qui a installé son siège mondial dans le quartier de La Défense en septembre dernier, poursuit donc sa politique de croissance externe, marquée cette année par plusieurs acquisitions en Grande-Bretagne (Waterfall Catering Group) ou encore aux Etats-Unis (Preferred Meals).

Autre bonne nouvelle pour le groupe, et qui contribue pour une large part à sa bonne tenue en Bourse : Oddo a rehaussé sa recommandation sur Elior de 'neutre' à 'achat', avec un objectif de cours remonté de 19,5 à 22 euros, à l'approche de la publication le 9 décembre prochain des comptes 2016.

Le groupe, dont les fondamentaux demeurent sains et dont le récent repli du titre offre selon lui un bon point d'entrée en matière de valorisation, 'devrait enregistrer, comme ses pairs, un affaissement de sa croissance organique au quatrième trimestre, sans toutefois remettre en cause les objectifs annuels du groupe', anticipe le courtier.

Ce dernier, selon lequel le plan stratégique, baptisé 'Tsubaki', se déroule conformément à la feuille de route, a par ailleurs ajusté de 4% à la hausse ses hypothèses de BPA sur la période 2016/2018.

Pour rappel, Elior visait au dernier pointage une croissance organique supérieure à 3% à fin 2016 (hors effet des sorties volontaires de contrats dont l'impact sera inférieur à 200 points de base), un taux de marge d'Ebitda supérieur à 8,6 % ainsi qu'une croissance significative du résultat net par action et du résultat net par action ajusté.

Des objectifs encourageants dont il reste à savoir s'ils seront maintenus, abaissés ou au contraire relevés au début du mois prochain.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant