Elior se renforce dans la restauration collective aux USA

le
0
ELIOR RACHÈTE L'AMÉRICAIN PREFERRED MEALS
ELIOR RACHÈTE L'AMÉRICAIN PREFERRED MEALS

PARIS (Reuters) - Elior a annoncé vendredi l'acquisition de la société américaine de restauration collective Preferred Meals, une transaction qui va permettre au groupe français d'élargir son offre au marché de l'enseignement et de renforcer sa présence dans les maisons de retraite.

Preferred Meals, spécialisée dans la préparation d'encas et de repas complets également destinés à la livraison à domicile, a enregistré l'an dernier un chiffre d'affaires d'environ 225 millions de dollars, précise Elior dans un communiqué.

La société, basée dans l'Illinois, propose des repas destinés à des marchés de niche pour l'enseignement et les seniors. Fondée en 1967, cette société sert plus de 130 millions de repas pas an dans 30 états américains.

"L'intégration de Preferred Meals (...) permet de renforcer notre présence sur nos marchés et d'élargir notre offre à de nouveaux domaines. En effet, sur le marché de l'enseignement nous allons maintenant être en mesure d'offrir au plus petits établissements des repas préparés", déclare Brian Poplin, le directeur général d'Elior North America.

L'acquisition, qui devrait être finalisée "dans les prochains jours", va aussi permettre à Elior d'accroître sa capacité à fournir des repas frais et surgelés aux maisons de retraite.

Au total, elle ajoutera au réseau américain actuel d'Elior six usines de production "stratégiquement situées" et 13 centres de distribution.

Dans un communiqué séparé, Elior a par ailleurs annoncé une progression de ses résultats du premier semestre 2015-2016 et la confirmation de ses objectifs annuels.

Le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 2,920 milliards d'euros (+3,5% et + 3,4% en organique) sur son premier semestre clos au 31 mars. Sur la période, son Ebitda a augmenté de 5,8% à 216 millions d'euros.

"Nos attentes pour l'exercice demeurent inchangées et nous restons confiants dans les perspectives du groupe à plus long terme", déclare Philippe Salle, le PDG d'Elior dans un communiqué.

Le groupe vise pour l'exercice 2015-2016 une croissance organique supérieure à 3% (hors effets des sorties volontaires de contrats), un taux de marge d’Ebitda supérieur à 8,6% (+20 points de base au moins) et une croissance significative du résultat net par action et du résultat net par action ajusté.

(Noëlle Mennella, édité par Julien Ponthus)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant