Elie Baup parle d'une histoire de coeur face au PSG

le
0
Elie Baup parle d'une histoire de coeur face au PSG
Elie Baup parle d'une histoire de coeur face au PSG

Elie Baup, que représente ce match contre le PSG ?C'est un match énorme pour le club, pour nos supporters et pour nos joueurs. Il représente la chose la plus importante de la saison à domicile. Et l'investissement le plus fort de la saison, c'est pour le Clasico. Ce n'est peut-être pas qu'une histoire de budget ou de qualité des joueurs sur le terrain. A mes yeux, c'est surtout une histoire de c?ur. Il faut mettre tout notre c?ur, tout notre engagement dans cette rencontre.Quel est l'élément le plus important pour aborder ce genre de rencontres ?Le football est fait de jeu, d'arguments tactiques, d'arguments techniques, d'arguments physiques... Mais le mental est quelque chose de très important dans ce genre de rencontres. La logique encore une fois, financière et sportive, doit-être démolie par une affaire de c?ur, une affaire d'investissement. Ce match-là, il ne se joue pas, il doit se gagner. Sur toute une saison, on sait que Paris est le favori du championnat et qu'il sera difficile de les contrarier pour être champion de France. Mais sur un match, comme cela à domicile, tout est possible.La défaite de mardi contre Dortmund (3-0) aura-t-elle une conséquence sur le match de dimanche ?Cette défaite, elle a des conséquences pour la suite de la Ligue des Champions. Après, comme je l'ai dit, il faut se remettre dans le championnat qui est notre priorité et notre quotidien. On est sur deux victoires consécutives. On reçoit le favori du championnat. Il y a tout de réuni pour que l'on soit motivé pour jouer ce match, et que l'on occulte ce qui s'est passé mardi. On reparlera de ça avec la venue de Naples.

« Un bon équilibre a été trouvé »

Sur quoi insistez-vous auprès de vos joueurs avant ce match ?Il faudra insister encore plus sur des détails parce qu'à un moment donné, ce ne sont plus des détails. Nous sommes obligés de progresser dans certains domaines, que ce soit au niveau placement ou de la gestion des temps faibles. Ça, c'est un objectif pour ce match et pour la suite. On a l'impression que vous avez trouvé l'équilibre entre les jeunes et les anciens. Avez-vous aussi ce sentiment ?Je pense qu'il y a un bon équilibre qui a été trouvé. Cela a été écrit mais ça a aussi été ressenti par notre groupe. Il y a toute cette fraîcheur, cet enthousiasme qu'amènent les jeunes avec tout leur talent. En même temps, il y a cette expérience des cadres et ça fait un mélange intéressant. Aujourd'hui, il y a un groupe qui vit bien les choses, qui est très participatif. A la fois des jeunes à l'écoute et des cadres qui ont envie de se lâcher un peu plus pour les aider à progresser. C'est intéressant pour toute l'équipe.Etes-vous satisfait du comportement de votre groupe depuis le début de la saison ?En termes d'investissement, je crois que notre groupe répond très bien. Je n'ai jamais été déçu par l'investissement de notre groupe. Tout le monde donne ce qu'il a : ceux qui ne jouent pas beaucoup, qui rentrent ou qui participent au match d'après. Tout le monde est dans la même dynamique. Vous le voyez : on est revenu au score à Toulouse, on a réussi à Lorient à faire une meilleure deuxième mi-temps. Dans les matchs difficiles, tout le monde se sert les coudes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant