Eleven Paris tente de régler son différend avec des célébrités

le
0

(Actualisé avec la réaction d'Eleven Paris) NEW YORK/PARIS, 7 octobre (Reuters) - Eleven Paris a fait savoir mercredi que des négociations étaient en cours avec les chanteurs américains qui ont décidé de le poursuivre en justice pour avoir commercialisé sans leur autorisation des T-shirts ou des chapeaux reproduisant leur image. Beyonce, Rihanna, Jay Z, Kanye West et Pharrell Williams ont collectivement attaqué en justice mardi la marque de prêt-à-porter française devant un tribunal fédéral de New York. "Des négociations sont en cours avec ces personnalités depuis près d'un an (...) Eleven Paris est déterminée à trouver un accord juste et équilibré avec elles et leur conseil", a précisé la société dans un communiqué. En engageant mardi des poursuites, ces célébrités ont indiqué qu'Eleven Paris n'avait pas tenu compte de leurs demandes visant à interrompre la commercialisation de ces produits, notamment dans un magasin du quartier de Soho, à Manhattan, et sur son site internet. Les produits incriminés portent, pour certains, le portrait des chanteurs ou des paroles de certaines de leurs chansons. (Jonathan Stempel et Andrew Chung à New York, Pascale Denis à Paris, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant