Electrolux veut baisser les salaires pour éviter la délocalisation

le
0

La société suédoise d'électroménager suscite une vague de protestations en Italie en proposant à ses employés une baisse de salaire, faute de quoi elle pourrait délocaliser ses usines en Pologne.

La société suédoise d'électroménager Electrolux a suscité une vague de protestations mercredi en Italie en proposant à ses employés une baisse de salaire, faute de quoi elle pourrait délocaliser ses usines en Pologne.

Electrolux possède quatre sites en Italie (Susegnana, Porcia, Forli et Solaro), situés dans le nord et le centre de la péninsule, où elle emploie quelque 5700 personnes. Lundi, sa direction avait proposé aux syndicats un accord prévoyant une baisse de salaire -de 40% selon les syndicats-, faute de quoi elle pourrait délocaliser au moins l'une de ces usines en Pologne, où «le coût du travail est quatre fois moins élevé».

Face aux protestations, le gouvernement avait convoqué mercredi après-midi à Rome une table-ronde avec les représentants sy...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant