Electrolux dépasse les attentes et accentue ses économies

le
0
 (Actualisé avec précisions sur les résultats, déclarations, 
cours de Bourse) 
    STOCKHOLM, 28 avril (Reuters) - Electrolux  ELUXb.ST  a 
annoncé vendredi une progression plus forte que prévu de son 
bénéfice d'exploitation au premier trimestre et un renforcement 
de ses mesures d'économies pour faire face à la montée des cours 
des matières premières. 
    Cette double annonce est saluée par une hausse du titre de 
4,06% à 271,8 couronnes à 09h18 GMT en Bourse de Stockholm, ce 
qui le place largement en tête de l'indice sectoriel européen 
des biens personnels et domestiques  .SXQP , lui-même en retrait 
de 0,61% au même moment. 
    Après une année 2016 déjà solide, le groupe suédois 
d'électroménager a en outre maintenu ses prévisions de 
croissance de ses deux principaux marchés que sont l'Amérique du 
Nord (+2% à +3%) et l'Europe (+1%) cette année. 
    Son bénéfice d'exploitation a grimpé à 1,54 milliard de 
couronnes (159,78 millions d'euros) au premier trimestre, contre 
1,27 milliard un an plus tôt et une prévision moyenne des 
analystes à 1,33 milliard. 
    Electrolux s'attend à ce que le renchérissement des matières 
premières se traduise par une hausse de ses coûts de 1,4 
milliards de couronnes en 2017, contre une précédente estimation 
de 900 millions de couronnes. 
    Le groupe, qui possède les marques Electrolux, Frigidaire, 
AEG et Zanussi, a décidé en conséquence de porter ses efforts de 
réduction des coûts à 2,2 milliards de couronnes cette année, 
contre 1,6 milliard précédemment, un niveau qu'il juge suffisant 
pour compenser l'alourdissement de la facture de ses intrants, 
notamment d'acier. 
    "Les efforts pour accroître l'efficacité en termes de coûts 
à travers l'ensemble du groupe progressent bien et, conjugués à 
une amélioration de notre gamme de produits, soutiendront notre 
objectif de parvenir à une rentabilité durable avec des marges 
d'au moins 6%", a commenté Electrolux dans un communiqué. 
    Sous l'impulsion de son directeur général Jonas Samuelson, 
le groupe a mis l'accent sur sa rentabilité au cours des 
derniers trimestres. Ainsi, si ses ventes se sont légèrement 
contractées l'an dernier, il s'est néanmoins rapproché de son 
objectif de marge qui le fuit depuis longtemps. 
    Electrolux a déclaré que sa marge d'exploitation avait 
grimpé à 5,3% au premier trimestre contre 4,5% un an auparavant, 
soit un niveau nettement supérieur à la prévision moyenne des 
analystes qui prédisaient 4,6%. 
 
 (Niklas Pollard et Johannes Hellstrom; Bertrand Boucey pour le 
service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant