Électrochoc chez Nouvelles Frontières 

le
0
Pour renouer avec les profits, le nouveau patron Pascal de Izaguirre regroupe Marmara et Nouvelles Frontières au sein d'une même entité, TUI Travel France. Un plan social sera lancé début 2012.

C'est un électrochoc qui se prépare chez Nouvelles Frontières. Quelques semaines après qu'a été remercié Jean-Marc Siano, qui était aux commandes du tour-opérateur depuis 2006, Pascal de Izaguirre, le nouveau patron du groupe, a détaillé vendredi son plan de redressement, drastique, à l'occasion du comité d'entreprise extraordinaire. Sa stratégie passe par un regroupement des marques (Nouvelles Frontières, Marmara, Tourinter et Aventuria) au sein d'une même entité, TUI Travel France, également propriétaire de la compagnie aérienne Corsairfly. «Le groupe TUI a décidé de se mettre en ordre de marche en France et de tirer partie de sa puissance en matière de marques et de distribution, ce qui n'est pas le cas pour le moment, déclare Pascal de Izaguirre. C'est un changement gigantesque. Nous allons créer une organisation unique, intégrée, au service de la productivité et de l'efficacité commerciale. L'idée, c'est un retour le plus rapide à la profitabilité,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant