Électricité : une facture de 6 milliards pour les contribuables français?

le
41

Dans les immeubles de copropriétés, environ 300.000 colonnes montantes d'électricité doivent être changées. ERDF menace de couper le courant aux récalcitrants. Mais qui doit payer?

L'histoire ne date pas d'hier. À Paris, la sonnette d'alarme était tirée dès août 2012! «116 ans de travaux sur les colonnes électriques», titrait à l'époque Le Parisien. En 2015, le problème est toujours d'actualité. Pas moins de 1,5 million de colonnes montantes d'électricité sont actuellement en service dans notre pays et distribuent l'électricité à tous les habitants d'un immeuble. Problème: 300.000 d'entre elles devraient être changés. Une colonne sur cinq n'est plus aux normes, en particulier en région parisienne, et dans certaines grandes villes.

Les risques d'incendie sont élevés. Une raison suffisante pour garder un ½il sur les colonnes montantes d'électricité de votre immeuble. Le médiateur national de l'énergie et le Défenseur des droits tirent la sonnette d'alarme, rapportait RTL ce matin. ERDF, le gestionnaire du réseau, menace même les copropriétaires de leur couper le courant s'ils ne font pas le nécessaire pour changer la colonne montante de leur immeuble!

75.000 euros de travaux pour une copropriété

Pourquoi cette affaire traîne-t-elle? Parce que les travaux se révèlent particulièrement onéreux! La facture peut grimper jusqu'à 75.000 euros pour une seule copropriété. Le montant a de quoi faire peur à de nombreux copropriétaires qui ne veulent (ou ne peuvent) pas payer. Et surtout, la situation est confrontée à un flou juridique. Qui doit payer? ERDF refuse catégoriquement, en précisant que changer la totalité des colonnes obsolètes lui reviendrait à... 6 milliards d'euros! De leur côté, les copropriétaires et les syndics estiment que ce n'est pas à eux non plus de payer.

Le mystère demeure. À tel point que le médiateur de l'énergie a été saisi. Que propose-t-il? De créer une nouvelle taxe sur notre facture d'électricité pour payer les six milliards. Tous les Français seraient ainsi appelés à rembourser. Cette option est soutenue par le défenseur des Droits qui propose de son côté une autre alternative: créer un fond tripartite, où le gestionnaire ERDF, les copropriétaires et les collectivités se partageraient la facture. Ségolène Royal, la ministre de l'Énergie devrait trancher dans les trois prochains mois.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • DADA40 le jeudi 16 avr 2015 à 13:48

    Moi, j'aimerais bien que la collectivité subventionne la remise aux normes de mon installation électrique!

  • M2711013 le jeudi 9 avr 2015 à 12:04

    Les écolos qui ont fait campagne contre les bio-carburants au motif qu'ils organisaient la pénurie alimentaire dans le tiers monde (pas prouvé du tout ! ) veulent nous imposer les voitures électriques, au risque de nous priver de chauffage et d'éclairage ! quelle inconséquence !

  • M2711013 le jeudi 9 avr 2015 à 12:02

    Et on ose faire la promotion de la voiture électrique ? quelle inconscience chez nos gouvernants ! Nous sommes chaque hiver à la limite de la "rupture", et seulement pour s'éclairer et se chauffer, mais non, on veut nous faire rouler dans des "batmobiles" électriques ! démission de tous nos dirigeants écolos !!!

  • jfontene le jeudi 9 avr 2015 à 11:41

    tien une taxe!

  • lorant21 le jeudi 9 avr 2015 à 11:12

    Il faut faire payer le provincial pour les riches parisiens..

  • frk987 le jeudi 9 avr 2015 à 10:50

    OUI M9425023 , si ce n'est que le passage du 110 au 220 a était fait à la hussarde en mettant deux phases. Là a été le plus grand scandale du passage du 110 au 220.

  • frk987 le jeudi 9 avr 2015 à 10:45

    De plus le calibre des colonnes, amplement suffisant en 1960, pour 3 ampoules par appartement est utilisé pour du chauffage, une multiplication par 100 sur des fils prévus pour 1.

  • frk987 le jeudi 9 avr 2015 à 10:42

    Pour revenir à l'article proprement dit : vous n'imaginez pas à quel point de délabrement sont les colonnes d'électricité dans les immeubles des années 60, les gaines en plastiques se sont désagrégées.....les risques d'incendie sont au max du max.

  • M9425023 le jeudi 9 avr 2015 à 10:41

    De toutes façons, les colonnes les plus vétustes ont été conçues pour du 110 V (mono). Avec du 238 V maintenant, l'intensité est 2,16 fois plus faible. le problème existe mais n'a pas l'acuité indiquée. Encore une affaire de gros sous, ou, comment relancer la consommation forcée au profit des Schneider, Legrand, Alstom, ABB et autres GE. Quand le bâtiment marche, tout marche.

  • M9425023 le jeudi 9 avr 2015 à 10:36

    Ayant été co-propriétaire dans le passé, j'ai choisi la responsabilité totale de la propriété individuelle dans laquelle j'ai refait toutes les distributions aux normes. Je ne veux pas payer une deuxième fois pour les collectifs défaillants.