Electricité : Royal juge «très regrettable» la hausse rétroactive des prix

le
26
Electricité : Royal juge «très regrettable» la hausse rétroactive des prix
Electricité : Royal juge «très regrettable» la hausse rétroactive des prix

Décidée ce vendredi par le Conseil d'Etat, la hausse rétroactive des factures d'électricité n'a pas tardé à faire réagir Ségolène Royal. La nouvelle ministre de l'Écologie et de l'Énergie a jugé cette décision «très regrettable», appelant à «réformer le mode de calcul» des tarifs.

«La décision du Conseil d'État s'appuie sur des textes qui manifestement doivent être réformés pour que le gouvernement puisse appliquer une politique énergétique sans être entravé par des textes administratifs qui ne correspondent pas à (sa) volonté politique», a fait valoir l'ex-candidate à la présidentielle.

En juillet 2012, le gouvernement Ayrault avait limité à 2% la hausse des tarifs réglementés, exclusivement proposés par EDF et auxquels l'immense majorité des Français (plus de 92%) sont restés fidèles malgré l'ouverture à la concurrence. Or le régulateur du secteur -la Commission de régulation de l'énergie (CRE)- avait initialement estimé à 5,7%, puis à 9,6%, la hausse nécessaire.

28 millions de foyers concernés

«Il n'est pas acceptable que lorsque le gouvernement veut limiter la hausse des tarifs, cette décision soit annulée sur la base de textes qui doivent être changés», a insisté la présidente de la région Poitou-Charentes, qui a par ailleurs annoncé vendredi que, «en accord avec les élus de la majorité», elle confierait, à compter du 21 avril, la présidence de l'assemblée régionale au socialiste Jean-François Macaire.

Dans le cadre de la future loi sur la transition énergétique, «nous aborderons cette question du prix de l'énergie, (de son) mode de fixation (...). Je vais très rapidement entamer des consultations sur ce sujet pour protéger le consommateur contre les hausses des tarifs de l'énergie», a-t-elle encore déclaré.

Le Conseil d'État, plus haute juridiction administrative qui avait déjà pris plusieurs décisions similaires pour le gaz, a retoqué vendredi les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • troteldo le dimanche 13 avr 2014 à 20:41

    Je songe à rejoindre ENERCOOP ...

  • SuRaCtA le dimanche 13 avr 2014 à 19:52

    Et ??? Et rien, car les jugements de Mme Royal ne sont rien, ne compte pas et ne devrait même pas intéresser les journalistes... Par contre être ministre et ne rien pouvoir faire sinon porter des jugements, c'est plutôt cela Ui est grave et qui devrait intéresser les journalistes...

  • A4DF14 le dimanche 13 avr 2014 à 19:09

    c'est tout, ce n'est que regrettable alors que ce sont les mêmes qui jouent au Kékes en nous faisant croire qu'il peuvent agir sur l'économie. EDF les a bien remis à leur place et nous on paye les entourloupes comme d'habitude. Alors merci et à bientôt aux prochaines élections, vous aurez le temps de réapprendre le rôle des politiques dans la vie des français

  • roulio86 le dimanche 13 avr 2014 à 17:17

    a quand un effet retroactif imposable sur les indemnités non imposables de nos élus vol-eurs...

  • roulio86 le dimanche 13 avr 2014 à 17:15

    et demain effet rétroactif pour les impots, la csg,eau etc.....c'est la porte ouverte à tout, mais comme personne descend dans la rue pour virer tous ces vo-leurs...ils ont qu'à continuer, pourtant le normal avait dit baisse des impots.....mais quand va t on les virer..il y a d'autre facon de gerer le pays qu'avec des politiciens, vo-leurs et menteurs.

  • matt62 le dimanche 13 avr 2014 à 13:35

    une connaissance qui vient d'être embauchée grâce à son beau pére déjà dans la place salaire début 18oo pas de facture de gaz ni éléctricité et pratiquement rien pour les vacances et encore pas creuser la couverture mutuelle et autres avantages qu'en dites vous pas finis de payer nous les consommateurs

  • slivo le dimanche 13 avr 2014 à 13:13

    Encore M E R C I à tous ceux qui ont voté pour f. hollande.

  • M3366730 le samedi 12 avr 2014 à 21:10

    C'est vrai que PSDI qui est un assisté des régimes spéciaux (EDF) peut donner des leçons, payez déjà vos cotisations salariales au lieu de piquer l'argent sur les cotisations des salariés du privé et dans les poches des clients (CTA), plusieurs milliards d'euros de détournés depuis 2005 !

  • M3366730 le samedi 12 avr 2014 à 20:48

    Depuis 2005, la SNCF et EDF ont siphonnées à la CNAV et l'AGIRC/ARCCO environ 1,3 milliards chacun (total env. 2,6 milliards).SPECIAL EDF - CTA « 1,1 milliard d'euros rapportés par la CTA en 2011. En comparaison, les cotisations de retraite patronales et salariales d'EDF et GDF Suez rapportent un peu moins de 3 milliards d'euros par an, soit 43,6% des charges du régime. En d'autres termes, l'ensemble des abonnés au gaz et à l'électricité payent un tiers des retraites des agents d'EDF et GDF.."

  • d.e.s.t. le samedi 12 avr 2014 à 19:56

    C'est totalement illégal et je pense qu'on devrait faire une "class action" contre EDF, cette entreprise de me.r.de!