Électricité : les rivaux d'EDF dopés par la hausse des tarifs

le
3
Les consommateurs deviennent plus réceptifs à l'offensive commerciale des adversaires de l'opérateur historique. GDF Suez et Poweo Direct Énergie proposent des offres à prix fixe pendant deux ans.

La facture d'électricité des Français est destinée à grimper. Depuis plusieurs années déjà, EDF insiste régulièrement sur l'ampleur des investissements nécessaires pour garantir la pérennité du parc nucléaire et sur la nécessité de les financer, en partie, par une progression de ses tarifs. Mais cette courbe ascendante concerne-t-elle tous les consommateurs?

À la mi-juillet, les pouvoirs publics ont annoncé une double augmentation des prix de l'électricité: une première hausse de 5% a pris effet le 1er août, elle sera suivie d'un second mouvement - 5% également - dans un an, le 1er août 2014. Et ce n'est sans doute pas fini, puisqu'une troisième augmentation - toujours de 5% - est déjà dans les tuyaux. À l'arrivée, l'électricité pourrait donc s'apprécier de plus de 15%.

Précision de taille: ces augmentations ne concernent que les tarifs réglementés d'EDF, ceux qui sont fixés par les pouvoirs publics et qui concernent environ 28 millions de consommateurs, soit une écrasante majorité. En revanche, ces majorations ne s'appliquent pas aux prix du marché, ceux qui sont proposés par les concurrents d'EDF (GDF Suez, Poweo Direct Énergie...) depuis la libéralisation du secteur pour les particuliers, effective depuis 2007. Une libéralisation toute relative puisque, selon les derniers relevés, seul 7% des consommateurs ont quitté EDF au profit d'un autre fournisseur d'électricité. À noter que l'électricien tricolore aussi peut proposer des prix de marché à ses clients: ils sont 7% d'abonnés EDF à avoir opté pour cette solution.

Offre à prix fixe

Même si les positions apparaissent aujourd'hui relativement figées - avec un opérateur historique ultradominant -, ses rivaux espèrent bien que la hausse des prix réglementés va leur permettre d'attirer de nouveaux clients. Chez Poweo Direct Énergie, le président, Xavier Caïtucoli, ne cache pas qu'il s'agit d'un solide aiguillon pour dynamiser la concurrence. Son analyse est simple: les consommateurs sont devenus tellement sensibles à la hausse des prix de l'énergie que l'annonce d'une nouvelle augmentation des tarifs d'EDF va les rendre plus réceptifs aux propositions commerciales des autres fournisseurs. À preuve, le fournisseur alternatif vient de prolonger la période sur laquelle il propose une offre particulièrement attractive.

Actuellement, Poweo Direct Énergie - qui compte 1,1 million de clients dans l'énergie, dont 850.000 dans l'électricité - propose principalement deux offres: la première, baptisée «Esprit libre», garantit un prix fixe de l'électricité pendant deux ans. Elle est «concurrentielle» par rapport aux tarifs réglementés d'EDF, souligne l'entreprise. La seconde offre proposée par Poweo Direct Énergie est une offre «discount», entre 5 et 10% moins chère que les prix réglementés mais celle-ci est indexée parallèlement sur l'augmentation des prix réglementés. Autrement dit, quand les tarifs d'EDF prennent 5%, l'offre Esprit libre s'apprécie aussi de 5%.

De son côté, le message de l'offre Dolce Vita proposée par GDF Suez est très clair: «Ne subissez pas les hausses de prix de l'électricité». Là encore, il s'agit d'une offre à prix fixe sur deux ans, dont le montant se situe 5% en dessous du tarif réglementé. GDF Suez, avec 1,7 million de clients dans l'électricité, revendique une position de challenger ambitieux, convaincu que le marché bouge lentement mais sûrement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1961G le dimanche 4 aout 2013 à 18:15

    il faudra simplement se chauffer autrement pour contrer la hausse . dans un pavillon , le bois et les poêles à pétrole fonctionnent bien . le rendement d'1 poêle à pétrole est excellent et de plus ils sont de plus en plus intelligent .

  • isaluce le samedi 3 aout 2013 à 22:04

    tu as completement raison et en plus en changeant de fournisseur tu te prends les frais de mise en service 20a 50 euros . apres chacun est libre

  • tamtou le samedi 3 aout 2013 à 19:00

    C'est la supercherieJe suis chez EDF avec le tarif réglementé.Ma consommation de Kwh représente la moitié de la facture, l'autre moitié ce sont l'abonnement, taxe locale, taxe équipement énergie verte et TVAPar conséquent pour une facture annuelle de 600€, il y a 300€ de consommation une augmentation de 3%, fait 9€ par an de +.+ EDF le prix de l'électricité est fixé par le gouvernement+ Chez les autres opérateurs, après 2 ans de contrat le prix est totalement libre.