Électricité : l'Europe trois fois plus sobre que l'Amérique

le
0
Les économies d'énergie ont ralenti dans le monde avec la crise, selon une étude de l'Ademe. Elle alerte aussi sur la hausse de consommation liée aux nouvelles technologies.

Un ménage européen consomme en moyenne trois fois moins d'électricité, hors chauffage, qu'un ménage aux États-Unis. Tel est l'un des résultats de la riche étude sur l'efficacité énergétique dans le monde présentée mardi par l'Ademe (l'Agence de la maîtrise de l'énergie) réalisée avec le cabinet Enerdata pour le compte du Conseil mondial de l'énergie, dont le congrès triennal s'ouvre lundi prochain en Corée du Sud.

Un constat: l'intensité énergétique a diminué en moyenne de 1,3% par an de 1990 à 2011. Exprimé autrement, pour produire autant de richesse (mesurée par le PIB) le monde a consommé chaque année 1,3% d'énergie en moins. Ce qui représente en 2011, une économie de 4,2 milliards de tonnes équivalent pétrole, soit sept ans de production pétrolière de l'Arabie saoudite.

L'A...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant