Electrabel a redémarré le réacteur Tihange 1, arrêté une semaine

le
0
    BRUXELLES, 27 décembre (Reuters) - Arrêté le 18 décembre en 
raison d'un début d'incendie, le réacteur nucléaire Tihange 1 a 
été redémarré, a annoncé dimanche Electrabel, la filiale belge 
du groupe français Engie  ENGIE.PA , en précisant que l'ensemble 
du parc nucléaire belge devrait être opérationnel d'ici quelques 
jours. 
    Electrabel exploite sept réacteurs nucléaires (quatre dans 
la centrale de Doel, trois dans celle de Tihange) d'une capacité 
total d'environ 6.000 mégawatts, l'équivalent de 55% de la 
consommation électrique de la Belgique. 
    L'arrêt de Tihange 1 était dû à un début d'incendie sur un 
tableau d'alimentation électrique dans la partie non nucléaire 
de la centrale. sSon redémarrage était initialement prévu le 23 
décembre mais sa production a finalement repris samedi, a 
déclaré une porte-parole. 
    Elle a précisé que les deux autres réacteurs à l'arrêt, Doel 
1 et Doel 3, devraient redémarrer respectivement le 31 décembre 
et le 28 décembre. Ces dates sont des prévisions et peuvent donc 
changer, a-t-elle ajouté. 
    En principe, tous les réacteurs du parc devraient être en 
production début janvier. 
    Doel 3 et Tihange 2 sont restés à l'arrêt pendant près de 
deux ans après la découverte d'indications de microfissures sur 
leur cuve, ce qui a nécessité de longues expertises. Leur 
redémarrage a été autorisé en novembre. 
    Doel 3 a été de nouveau arrêté vendredi matin en raison 
d'une fuite d'eau.  
    La Belgique prévoit d'arrêter toute production d'électricité 
nucléaire d'ici 2025. 
     
 
 (Barbara Lewis; Marc Angrand pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant