Élections régionales : Marine Le Pen se lance dans la bataille

le , mis à jour à 01:10
0
En cas de victoire aux élections régionales, Marine Le Pen pourrait décider de se mettre en retrait le temps de la campagne présidentielle. 
En cas de victoire aux élections régionales, Marine Le Pen pourrait décider de se mettre en retrait le temps de la campagne présidentielle. 

Marine Le Pen a enfin pris sa décision : elle sera tête de liste aux élections régionales de décembre prochain. "Je me lance dans le combat des régionales ici en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, car notre région est frappée de tous les maux du pays, et plus durement encore que le reste du pays", a-t-elle expliqué mardi matin lors d'une conférence de presse à Arras devant les journalistes et quelque 300 sympathisants frontistes. Depuis plusieurs mois, la prétendante à l'Élysée hésitait, craignant que la campagne pour les élections régionales ne vienne télescoper la campagne présidentielle de 2017, la mère des batailles. "J'ai hésité parce qu'il y avait deux campagnes qui un peu se percutaient, celle des régionales et celle de la présidentielle. (...) Mais je crois qu'il n'y a plus de temps à perdre, la dégradation va tellement vite que, où que l'on puisse apporter du mieux, où que l'on puisse agir, il faut le faire tout de suite", a-t-elle justifié lors d'un entretien accordé à iTélé.

Favorite

Lors de ces élections, Marine Le Pen affrontera le candidat Républicains Xavier Bertrand et le candidat socialiste Pierre de Saintignon. D'ores et déjà, les enquêtes d'opinion donnent Marine Le Pen favorite pour arracher la région à la gauche. Selon un sondage OpinionWay publié lundi, elle arriverait en tête au second tour avec 37 % des voix, devant Xavier Bertrand (32 %) et Pierre de Saintignon (31 %). "Marine Le Pen est un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant