Elections présidentielle et législatives le 29/11 au Burkina

le
0

OUAGADOUGOU, 15 octobre (Reuters) - Le gouvernement du Burkina Faso a fixé mercredi au 29 novembre la date des élections présidentielle et législatives censées parachever la transition vers le rétablissement d'un régime démocratique, menacée par une tentative de coup d'Etat en septembre. Depuis le soulèvement populaire ayant chassé Blaise Compaoré du pouvoir en octobre 2014, le pays est dirigé par un président par intérim, Michel Kafando. Le processus de transition a toutefois été menacé mi-septembre lorsque la garde présidentielle emmenée par le général Gilbert Diendéré a effectué un putsch, arrêtant Michel Kafando, le Premier ministre Yacouba Isaac Zida et plusieurs membres du gouvernement, avant de devoir leur restituer le pouvoir une semaine plus tard. Le gouvernement a aussi annoncé la création d'un conseil de défense et d'une agence nationale du renseignement afin de renforcer la sécurité du pays. Il a aussi interdit les véhicules aux vitres teintées. (Mathieu Bonkoungou; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant