Élections locales : le casse-tête du calendrier

le
0
INFOGRAPHIE - Le gouvernement souhaite désembouteiller 2014 en reportant certains des cinq scrutins prévus.

Présidentielle et législatives en 2007, municipales et cantonales en 2008, européennes en 2009, régionales en 2010, cantonales et sénatoriales en 2011 et enfin présidentielle et législatives en 2012. La France vient d'en terminer avec six années de renouvellement électoral tous azimuts et aucun scrutin n'est prévu en 2013. Cette pause électorale sera cependant de courte durée : 2014 devrait être l'année du prochain renouvellement des municipales, des européennes et des sénatoriales. À ces trois scrutins s'ajoutent ceux prévus par le gouvernement Fillon, conséquence de la réforme territoriale: le texte prévoyait le remplacement des cantonales et des régionales par un scrutin unique, celui des territoriales, qui fait siéger les mêmes élus dans les assemblées départementales et régionales.

La gauche, notamment le PS, s'est depuis longtemps opposée à cette formule et François Hollande, dans la campagne, avait annoncé que la fusion des élections prévue par

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant