Elections législatives fixées au 11 décembre en Macédoine

le
0
    SKOPJE, 18 octobre (Reuters) - Le président du parlement 
macédonien, Trajko Veljanovski, a fixé mardi au 11 décembre la 
date des prochaines élections législatives, qui visent à mettre 
fin à vingt mois de crise politique provoquée par un scandale 
d'écoutes téléphoniques. 
    La crise a éclaté en février 2015 quand l'opposition a 
accusé le Premier ministre de l'époque, Nikola Grouevski, et le 
chef des services de renseignement d'avoir placé sur écoutes 
plus de 20.000 personnes, dont des juges et des journalistes, 
afin d'assurer son contrôle sur la presse, la conduite des 
élections et les nominations à des postes élevés de la fonction 
publique.  
    "Nous soumettons à nouveau notre mandat au peuple, qui est 
la seule autorité légitime", a déclaré Trajko Veljanovski dans 
un communiqué.  
    Grâce à un accord de sortie de crise négocié par l'Union 
européenne, le gouvernement conservateur de Nikola Grouevski a 
accepté l'organisation d'élections anticipées et la nomination 
d'un procureur indépendant pour enquêter sur le scandale.  
    Des élections anticipées avaient été annoncées initialement 
pour le mois de juin, mais l'opposition avait appelé à leur 
boycott, estimant que les conditions d'un scrutin libre et 
équitable n'étaient pas réunies.  
 
 (Kole Casule; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant