Élections européennes - Italie : Beppe Grillo, un cyclone sur l'Europe

le
0
Le spectacle de Beppe Grillo Je vais te la donner, moi, l'Europe.
Le spectacle de Beppe Grillo Je vais te la donner, moi, l'Europe.

Les notes de "L'ode à la joie", l'hymne européen, résonnent dans le théâtre de Padoue plongé dans l'obscurité. Le rond de lumière d'un projecteur épingle au fond de la salle une étrange silhouette marchant vers la scène. C'est un fantôme couvert par un drapeau de l'Union qui baragouine une langue ressemblant à de l'allemand. Arrivé sur scène, un Beppe Grillo hirsute et hilare émerge du drap étoilé qu'il foule de ses pieds en hurlant "je vais te la donner, moi, l'Europe", le titre de son nouveau spectacle. Bruxelles est prévenue : c'est un cyclone qui va s'abattre sur le Parlement européen après 25 mai. Car le Mouvement 5 étoiles (M5S) fondé par Beppe Grillo, le Coluche italien, a fait de la lutte contre "l'Europe à la Merkel" son cheval de bataille. "Nous gagnerons les élections du 25 mai et nous retournerons cette Europe de m... comme une vieille chaussette sale", a déclaré le comique génois avec son élégance verbale coutumière. Surenchère Grillo a flairé la bonne affaire. Traditionnellement favorable à l'Europe, l'opinion publique transalpine lui a tourné le dos avec la crise. 53 % des Italiens ne considèrent désormais plus l'Europe comme une opportunité, mais comme un désavantage. Outre M5S, la Ligue du Nord, Fratelli d'Italia et Forza Italia font campagne contre l'Europe telle que nous la connaissons. Pour accaparer les voix des eurosceptiques d'ici au 25 mai, toutes les surenchères populistes sont permises. Le programme de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant