Élections en Allemagne : Miele, le mariage réussi de la tradition et de l'innovation

le
0
Photo d'illustration
Photo d'illustration

La main recouverte d'un fin collant, il passe ses journées à inspecter les tambours des machines à laver qui défilent devant lui. Lorsqu'une minuscule aspérité fait filer son fragile "gant", la pièce est retirée de la chaîne d'assemblage afin d'être repolie. Chez Miele, le souci du détail est presque maladif. Ce perfectionnisme a permis au fabricant allemand d'électroménager de prospérer face aux géants de son secteur, comme Whirlpool, Siemens-Bosch ou Samsung.Cette société basée à Gütersloh, une ville sans charme située à 150 kilomètres de Hanovre qui abrite également le siège du géant des médias Bertelsmann, est aussi farouchement attachée à ses racines. Normal, nous direz-vous, pour un groupe qui est dirigé par les deux mêmes familles depuis... 1899. Les directeurs généraux actuels, Markus Miele et Reinhard Zinkann, tiennent ainsi par-dessus tout à ne pas détruire le bel édifice patiemment édifié par les trois générations qui les ont précédés à la tête du groupe. Les deux patrons ont ainsi toujours refusé de fermer leurs usines allemandes. "Nous avons beaucoup automatisé les lignes de production dans nos douze usines, mais nous n'avons jamais voulu délocaliser en masse comme nos concurrents, vante Markus Miele. Nous avons bien des unités de production en République tchèque, en Roumanie et en Autriche ainsi qu'un joint-venture en Chine, mais les deux tiers de nos 16 600 salariés sont toujours basés en Allemagne. Nous...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant