Elections départementales 2015 : aucun département pour le FN

le
0
Elections départementales 2015 : aucun département pour le FN
Elections départementales 2015 : aucun département pour le FN

Marine Le Pen espérait une «bonne surprise». Raté. Le FN échoue à remporter un département. Alors qu'il convoitait l'Aisne et surtout le Vaucluse, le parti lepéniste n'a pas réussi à accrocher ce succès symbolique, au soir du second tour des élections départementales. L'échec dans le Vaucluse est «une forme de déception», a reconnu la députée Marion Maréchal-Le Pen, alors que le FN était arrivée en tête dans 11 des 17 cantons au premier tour. 

Il n'empêche, le parti d'extrême droite confirme qu'il est devenu un acteur incontournable de la vie politique française. Il enregistre «une forte augmentation des scores», un niveau électoral «exceptionnel», selon une Marine Le Pen tout sourire. Selon les premiers résultats, ses candidats pourraient l'emporter dans une quarantaine de cantons. La victoire est assurée à Carpentras, Monteux (Vaucluse), Vauvert, Beaucaire (Gard) ou encore Villers-Cotterêts-Aisne, Vitry-le-François (Marne). Il fait son entrée dans plusieurs assemblées :Gironde, Meuse, Marne, Haute-Marne, Aisne, Oise, Somme, Pas-de-Calais, Yonne, Hérault, Gard .

Le «socle des victoires de demain»

Cette élection est une étape de plus franchie par Marine Le Pen dans sa quête du pouvoir suprême.Après avoir gagné onze villes l'an dernier et fait rentrer des centaines d'élus dans les conseils municipaux, le parti de Marine Le Pen investit les nouveaux conseils départementaux. En attendant les régionales à la fin de l'année et, bien sûr, la présidentielle dans deux ans. Elle ne s'en cache pas : elle vise la présidentielle de 2017. Pour parvenir à s'installer à l'Elysée, elle juge avoir besoin de s'implanter sur les territoires, un virage à 180° par rapport à la stratégie menée en son temps par son père Jean-Marie Le Pen.

«L'objectif approche : arriver au pouvoir. Nous disposons désormais d'une multitude d'élus locaux partout en France, qui aideront aux victoires futures», a assuré Marine ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant