Elections au Nigeria: les partis politiques s'affrontent sur les réseaux sociaux

le
0
Elections au Nigeria: les partis politiques s'affrontent sur les réseaux sociaux
Elections au Nigeria: les partis politiques s'affrontent sur les réseaux sociaux

Les partis politiques nigérians investissent en masse internet et les réseaux sociaux pour mener la campagne de la présidentielle et des législatives et séduire les électeurs, mobilisant acteurs, musiciens et footballeurs célèbres.Les deux principaux partis - sur des dizaines en lice -, le Congrès progressiste (APC, opposition) et le Parti démocratique populaire (PDP, au pouvoir), s'affronteront le 28 mars pour une présidentielle et des législatives, et deux semaines plus tard pour l'élection des gouverneurs des Etats de la fédération nigériane.Un sondage, réalisé le 27 janvier - peu avant la date du 14 février initialement prévue pour la présidentielle, avant d'être reportée officiellement pour des raisons sécuritaires - les donnait à égalité, à 42% des voix chacun.Le PDP et l'APC "utilisent toutes les tribunes existantes pour atteindre les électeurs", explique Muyiwa Akintunde, de Leap Communications, société de relations publiques basée à Lagos.Les deux principaux partis ont toujours recours aux supports traditionnels comme la radio, la télévision, les journaux et les affiches, mais ils se sont aussi tournés massivement vers les réseaux sociaux, dans un pays qui voit exploser l'usage des téléphones mobiles et des smartphones.Les célébrités sont également mobilisées. Dans la cité pétrolière de Port Harcourt, dans le sud du Nigeria, l'ancien capitaine de l'équipe nationale de football, Joseph Yobo, est à l'oeuvre pour soutenir le président sortant Goodluck Jonathan.Et le candidat champion de l'APC, l'ancien dictateur militaire Muhammadu Buhari, est soutenu par le populaire musicien traditionnel Wasiu Ayinde Marshall. - Révolution numérique - Des chansons et des jingles vantant les vertus et qualités des candidats sont omniprésents sur les ondes des radios et télévisions.A Lagos même, le candidat de l'APC au poste de gouverneur, Akinwunmi Ambode, combat son rival du PDP Jimi Agbaje autant sur les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant