Élections américaines : pourquoi Wall Street penche plutôt pour Clinton

le
0
Le Nyse, à Wall Street. (© CC-D. Shea)
Le Nyse, à Wall Street. (© CC-D. Shea)

Les élections présidentielles américaines ne constituent en général pas un enjeu majeur pour les marchés financiers outre-Atlantique. Il est en effet souvent difficile d’identifier l’impact exact de l’élection sur la Bourse. Car le cycle économique ou boursier a toujours plus d’influence.

Dans près des deux tiers des cas, les actions américaines, évaluées par l’indice S&P 500, s’affichent en hausse trois mois après la présidentielle. On constate aussi dans la durée que les meilleures performances boursières ont été plutôt associées avec une administration démocrate et un Congrès républicain.

«On peut historiquement constater un excès de volatilité avant l’élection, et un rapide retour à la normale après. Mais cette fois-ci, plusieurs facteurs montrent qu’il pourrait en être autrement», indique Laurent Gaetani, directeur général de Degroof Petercam Gestion.

Des profils originaux

Cette édition de l’élection présidentielle américaine, attendue le 8 novembre 2016, se présente sous un jour bien différent des précédentes. C’est la première fois que les électeurs doivent choisir entre un homme et une femme. Chacun des deux candidats offre en outre un profil clivant, d’une forte singularité.

Très atypique, le candidat républicain, Donald Trump, n’est pas conventionnel comparé à ses prédécesseurs des duels, plus classiques, qui ont eu lieu

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant