Élections américaines : le meilleur du pire des pubs de la campagne

le
0
Hillary chancelante après une série d'images montrant les périls qui menacent l'Amérique. Un seul slogan : Dangerous ! Le spot le plus sinistre de la campagne...
Hillary chancelante après une série d'images montrant les périls qui menacent l'Amérique. Un seul slogan : Dangerous ! Le spot le plus sinistre de la campagne...

D'habitude, chaque cycle d'élections apporte son lot de pubs ridicules, cocasses, choquantes? Certes, le cru 2016 est un peu décevant. Donald Trump a très peu investi en spots télé, préférant s'appuyer sur la publicité gratuite des talk-shows et de Twitter. « Je fais des discours, je parle aux journalistes, je ne fais pas de pubs », a déclaré il y a quelques mois le magnat de l'immobilier. Entre juin et octobre ont été diffusés environ 300 000 spots télé pour les candidats à la présidence, la plupart en Floride, dans l'Ohio et en Caroline du Nord. Près de 80 % d'entre eux ont été produits par la campagne d'Hillary.

Selon l'étude de Lynn Vavreck, professeur à UCLA, dans les États où Clinton a fait plus de publicité que Trump, sa marge de vote a augmenté en moyenne de 2,6 points, alors qu'elle a un tout petit peu baissé quand Trump a augmenté ses achats publicitaires. « Cela suggère que la stratégie de M. Trump, même si elle s'est révélée économique, n'est peut-être pas efficace en termes de persuasion. Il a laissé Mme Clinton dominer la guerre de la pub dans des États-clés et il semble que ça lui coûte des voix. » Tour d'horizon des spots les plus cocasses ou marquants de cette campagne.

La meilleure pub de 2016

La plus drôle, aussi. Elle concerne une élection locale dans un comté du Texas. Charlyn Daugherty est bien à plaindre. Son mari, Gerald, passe son temps à la soûler...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant