Elections américaines : Generali Investments craint une forte volatilité sur les marchés

le
0

(AOF) - C'est le terme "volatilité" qui domine l'analyse de Generali Investments post-élection américaine. L'incertitude autour du programme du président Donald Trump devrait en effet inciter les investisseurs actions à la prudence. Partie des Etats-Unis, cette instabilité va aussi toucher l'Europe alors que la zone est confrontée à ses propres échéances politiques : Generali cite l'élection présidentielle en Autriche (où l'extrême droite pourrait l'emporter) et le référendum constitutionnel en Italie.

Sur le segment obligataire, Generali Investments s'attend à ce que l'incertitude américaine incite la BCE à étendre de six mois son programme actuel de rachat d'actifs au-delà de mars 2017. "Le crédit, notamment le high grade européen, devrait être encore soutenu par cet environnement alors que le crédit américain devrait enregistrer plus de volatilité", prévoit Generali.

Enfin, si "une hausse des taux de la Fed est toujours possible en décembre", la société de gestion estime que la Réserve fédérale pourrait prendre plus de temps que prévu pour resserrer sa politique monétaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant