Election de Trump : Une catastrophe pour Los Angeles 2024 ?

le
0
Election de Trump : Une catastrophe pour Los Angeles 2024 ?
Election de Trump : Une catastrophe pour Los Angeles 2024 ?

L’élection à la présidence des Etats-Unis de Donald Trump pourrait faire perdre des points à la candidature de Los Angeles pour l’obtention des Jeux Olympiques de 2024. Une aubaine pour Paris ?

Et si l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis était un coup porté à Los Angeles ? Candidate à l’organisation des Jeux Olympiques 2024, la mégalopole américaine pourrait sortir affaiblie de ce scrutin. Car les idées du Républicain et ce qu’il représente sont à des années lumières des valeurs défendues par l’olympisme. Pointé du doigt pour ses opinions rétrogrades, sa misogynie et sa xénophobie, il pourrait voir certains pays ou membres du CIO détourner leur vote au détriment d’une autre ville. Le maire de L.A, Eric Garcetti, avait alerté l’opinion en marge des dernier jeux sur l’impact de Trump dans la dernière ligne droite de la campagne : « Je pense que certains membres du CIO se diraient : “Attendez. Peut-on aller dans un pays comme ça, où l’on entend des choses aussi choquantes” ? », avait-il avoué à Associated Press. Une semaine avant ce fameux 9 novembre, même son de cloche du côté des dirigeants de Los Angeles 2024 dans les colonnes de USA Today. Ces derniers craignaient l’élection du milliardaire qui serait une « catastrophe » capable d'anéantir des mois de travail. Les femmes, les pays arabes ou ceux d’Amérique latine pourraient être réticents à offrir leurs voix à un pays qui aurait tendance à se refermer sur lui-même. La candidature de Paris pourrait-elle - pour autant - en profiter ? Encore en lice face à Los Angeles, donc, et Budapest, la capitale française est favorite avec la Cité des Anges. Mais la menace terroriste dans l’Hexagone constituera sans doute aussi un facteur de frilosité chez les électeurs. Et si la classe politique française soutient cette fois la candidature parisienne, nul doute que son homologue américaine en fera de même. S’il ne s’est pas montré particulièrement intéressé par les derniers JO à Rio, rappelons que Donald Trump avait porté la flamme olympique à New York en 2004. De quoi, peut-être, opérer un revirement dans l’approche de Los Angeles. Le point final de cette course aura lieu dans dix mois. Le 12 septembre 2017 à Lima (Pérou), la ville qui accueillera les Jeux Olympique de 2024 sera annoncée.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant