Élection de Trump: les réactions de grands patrons européens

le
3
e républicain Donald Trump s'adressant à la foule de ses partisans le soir de l'élection présidentielle américaine au New York Hilton Midtown à New York le 9 novembre 2016 avant l'annonce de sa victoire ( AFP / Timothy A. CLARY )
e républicain Donald Trump s'adressant à la foule de ses partisans le soir de l'élection présidentielle américaine au New York Hilton Midtown à New York le 9 novembre 2016 avant l'annonce de sa victoire ( AFP / Timothy A. CLARY )

Voici plusieurs déclarations de grands patrons européens après la victoire du républicain Donald Trump à l'élection présidentielle américaine:

Martin Sorrel, PDG du groupe britannique WPP, numéro un mondial de la publicité: "c'est effectivement un second Brexit qui en a surpris beaucoup, y compris les marchés et moi-même".

"L'immigration, le commerce et le terrorisme ont été des enjeux déterminants qui ont influencé l'opinion électorale d'une façon vraiment importante, exactement comme ce fut le cas au Royaume-Uni, et comme ce le sera probablement dans les référendums et élections européennes à venir".

Richard Branson, patron de Virgin Group: "mes plus fortes inquiétudes concernent la possibilité d'une Cour suprême de plus en plus réactionnaire tandis que les progrès durement acquis autour de l'égalité, des droits des femmes, de l'immigration et du changement climatique seraient menacés".

"Les 12 derniers mois ont simplement montré à quel point les Américains sont divisés sur quasiment n'importe quel sujet social et économique aujourd'hui. Le ton de la campagne a renforcé cette division".

Ben Digby, directeur international de la Confederation of British Industry (CBI): "comme la relation économique spéciale entre le Royaume-Uni et les Etats-Unis continue de se renforcer, nous espérons que le président élu compte bâtir et développer ce partenariat politique et commercial unique".

"Les entreprises sont désireuses de mieux comprendre les politiques commerciales du président élu. A la suite de la décision britannique de quitter l'Union européenne, nous avons besoin de faire tout ce que nous pouvons pour faciliter le commerce, investir et stimuler la prospérité des deux côtés de l'Atlantique".

Marwan Lahoud, président du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (GIFAS): "si le président Trump met en application ce qu'a dit le candidat Trump, il va y avoir des changements majeurs de la posture de défense en Europe".

"L'élection américaine pose des questions sur l’avenir de l'Alliance atlantique, il faut voir quelle sera la position américaine mais on peut être assez confiant sur le fait que c'est un élément majeur de la défense de l'ensemble (de l'Europe) et on trouvera des accords".

Matthias Müller, patron du groupe Volkswagen, espère que le scrutin américain n'aura pas d'impact négatif sur ses négociations avec les autorités américaines pour solder une partie du litige lié au scandale des moteurs diesel truqués et souhaite un accord dans ce dossier avant la prise de fonction de M. Trump en janvier.

Harald Krüger, patron du groupe BMW, a estimé qu'il était encore trop tôt pour se faire une idée de ce que sera la politique économique et la politique extérieure des États-Unis. Mais "nous avons tous les trois (avec Daimler et Volkswagen) besoin d'un commerce mondial ouvert", a-t-il rappelé.

Jörg Schneider, directeur financier du réassureur Munich Re: "nous sommes naturellement surpris par le résultat du scrutin aux Etats-Unis (qui) sont de très loin le plus gros marché de la réassurance du monde".

"Il est maintenant important qu'il y ait rapidement des éclaircissements sur la politique économique, avec surtout une adhésion sans équivoque au commerce international. J'ai confiance dans le fait que les républicains comme le nouveau président américain sont au final conscients du fait que cela ne se fera pas sans le libre-échange"

Wolfgang Eder, PDG du groupe sidérurgique autrichien Voestalpine: "la rationalité prévaudra au final. Aucun président américain ne prendra le risque d'entamer, de quelque façon que ce soit, le potentiel de l'économie américaine car c'est sur elle que repose la force politique et militaire du pays".

"Il n'y a guère d'économie au monde qui profite autant du libre-échange que les Etats-Unis. Quelles seraient les conséquences du protectionnisme pour tous les Apple, Google et autres Microsoft ?"

Thomas Buess, directeur financier de Swiss Life: "comme je l'avais dit après le Brexit, il est très important de garder son calme. Cela va certainement amener à davantage de volatilité".

Giuseppe Recchi, président exécutif de Telecom Italia, qui a travaillé pendant 12 ans pour le groupe américain General Electric: "la victoire de Donald Trump est une leçon pour l'élite à travers le monde. Que vous soyez faiseur d'opinion ou commentateur, vous ne devez pas regarder de haut les électeurs mais au contraire amener des arguments rationnels avec humilité et montrer que vous écoutez les gens, les entreprises et les problèmes qui les préoccupent".

"Le monde n'est pas en train de s'effondrer, la réaction des marchés est temporaire et est une réaction naturelle à une victoire surprise".

Hugo Brugière, vice-président et directeur général du distributeur d'armes factices Cybergun: "les nombreuses interventions de Monsieur Trump en faveur des armes à feu aux États-Unis, le fait qu'il devrait avoir la majorité à la Chambre des représentants et au Sénat et le soutien inconditionnel apporté par la National Rifle Association (NRA) à ce dernier sont quelques-uns des éléments concrets dont nous disposons pour penser que cette élection nous sera favorable dans (nos affaires) en général".

Cette élection "pourrait même obliger certaines chaînes de magasins américaines à revoir leurs positions sur la présence des répliques d'armes dans leurs rayons".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bobded il y a 4 semaines

    Félicitations au patron de Telecom Italia.Nos politiques devraient en prendre note

  • M3919224 il y a 4 semaines

    le patron de telecom italia a tout compris !!!

  • janaliz il y a 4 semaines

    Félicitations aux propos sensés du patron de Telecom Italia...