Election de Donald Trump : « Une triste journée pour la planète »

le , mis à jour à 09:04
10
Election de Donald Trump : « Une triste journée pour la planète »
Election de Donald Trump : « Une triste journée pour la planète »

« Tu l'as vue, toi, la délégation américaine ? » « Non, ils doivent être réfugiés au bar, en attendant leur lettre de licenciement ! » Hier, à Marrakech (Maroc), où se tient depuis trois jours la 22 e conférence des Nations unies sur le climat, la COP22, on préférait tourner en dérision le choc de l'annonce de l'élection de Donald Trump. « On s'est tous réveillés sonnés », confie un participant, quand un autre ne cache pas son pessimisme : « C'est une triste journée pour la planète. La COP21, c'est fichu ! » Durant sa campagne, Donald Trump a promis d'enterrer l'accord de Paris conclu le 12 décembre 2015 pour lutter contre le réchauffement de la planète que viennent tout juste de ratifier en septembre les Etats-Unis, deuxième plus gros émetteur de gaz à effet de serre, juste après la Chine. « Les règles visant à limiter le réchauffement climatique lors de la COP21 vont tuer l'emploi et le commerce », dénonçait le candidat, tout en affirmant: « Il donne à des bureaucrates étrangers le contrôle sur la quantité d'énergie que nous pouvons consommer dans notre pays, et sur la façon de le faire. »

 

Lors de sa campagne, Trump, qui veut relancer l'exploitation du charbon et chaud partisan d'alléger les normes environnementales sur l'exploitation par fracturation hydraulique du pétrole de schiste, s'est clairement positionné du côté des climatosceptiques.

 

L'accord de la COP21 est touché, pas encore coulé !

 

Le réchauffement de la planète ? « Une connerie », « un concept inventé par les Chinois pour faire perdre leurs emplois aux ouvriers américains », lâchait-il dans un tweet. « Ça a toujours été comme ça, le temps change, il y a des tempêtes, de la pluie et des belles journées », a tweeté le milliardaire. Elu, va-t-il mettre sa menace à exécution ? Pour Ségolène Royal, c'est juridiquement impossible. « Contrairement à ce qu'il a dit, il ne pourrait pas le dénoncer ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • BARIL22 il y a 10 mois

    Ils souffrent de la maladie de la pensée unique, il faut vite les soigner

  • tjordan1 il y a 10 mois

    Tous ces bien pensants écolos qui refusent le choix des peuples. Et ils se disent démocrates!

  • M6697655 il y a 10 mois

    encore un titre ambigu; c'est devenu la spécialité de nos journaleux!! si tu ne lis pas le texte en entier tu es grugé!! dans un titre, qui peut être plus long au besoin, on doit comprendre l'article avant de le lire CQFD !!

  • dsta il y a 10 mois

    Eh oui, @mucius, vous avez pleinement raison...et effectivement c'est "une bien triste journée "pour la pensée unique... qui nous a conduit dans l'abîme ou nous sommes…et qui, faute de lucidité, voudrait bien nous enfoncer encore un peu plus!!!

  • ayerbe il y a 10 mois

    ah la la mucius vous êtes un pur produit d'un parti qui s'il arrive à son tour au pouvoir aura les journalistes à sa botte, vous avez vu hier soir Marine qui ne répondait pas au questions du journalistes parce qu’elle les trouvaient sans intérêt, c'est pratique hein

  • cmaignan il y a 10 mois

    Citation MUCIUS : "Les prorusses de ce forum continuent de soutenir Trump pour complaire à leur maitre Poutine." MUCIUS est devenu pro russes Bonne nouvelle

  • dotcom1 il y a 10 mois

    La majorité des électeurs américains ne partagent pas l'opinion des "climatistes". C'est un fait et il faut faire avec. Plutôt que d'essayer de les ridiculiser ou de chercher à les convaincre, les médias devraient s'adapter à cette réalité et composer.

  • mucius il y a 10 mois

    C'est bientôt fini cette propagande anti-Trump? Ces journaleux estiment sans doute qu'en France nous avons de la chance d'avoir des hommes politiques intègres, francs, qui disent la vérité qui sont efficaces... C'est vrai qu'ils sont payés pour le dire (réduction d'impôts pour les journaleux, subventions à la presse qui fait bien son travail de propagande)

  • alphalog il y a 10 mois

    canddide : sans débattre plus avant (le problème est complexe) je dirais: oui surtout à coup de mines de charbon, juste pour donner un exemple ;)tu portes bien ton pseudo l'ami :)

  • canddide il y a 10 mois

    Le commerce local (protectionnisme) n'est-il pas plus proche des objectifs de la COP que le maché mondialisé ? Finalement Trump meilleur pour la planète que Ségo ? :-))