Élection controversée de Vauzelle à Euroméditerranée

le
0
Le choix de l'élu PS à la tête de l'établissement public d'aménagement urbain va être attaqué devant le tribunal administratif.

«C'est un coup de force du gouvernement!» Jean-Claude Gaudin, le sénateur maire UMP de Marseille, ne décolère pas. Contre son avis, le socialiste Michel Vauzelle, déjà député et président du conseil régional de Paca, vient d'être porté à la présidence d'Euroméditerranée, l'établissement public qui gère l'opération de réhabilitation urbaine de plusieurs centaines d'hectares de l'arrière-port de commerce de Marseille.

En signe de protestation, les trois administrateurs représentant la ville de Marseille au conseil d'administration ont quitté la séance lundi après-midi. Jean-Noël Guérini, le président du conseil général des Bouches-du-Rhône, lui aussi très mécontent, leur a emboîté le pas.

«Depuis l'origine, nous nous sommes toujours mis d'accord, les neuf élus, sur la personnalité qui devrait présider Euroméditerranée, ex...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant