Election annulée au Pontet : le maire FN va faire appel

le
7
Election annulée au Pontet : le maire FN va faire appel
Election annulée au Pontet : le maire FN va faire appel

Six mois après les municipales marquées par le succès du Front national dans onze villes de France, l'élection de Joris Hébrard (FN) à la mairie du Pontet (Vaucluse) a été annulée jeudi par le Tribunal administratif de Nîmes. Le candidat UMP Claude Toutain avait déposé un recours en annulation début avril, mettant en avant un certain nombre d'irrégularités supposées durant la campagne ou les opérations de vote. «Les élections municipales et communautaires ont été annulées. Le tribunal nous a rétablis dans notre légitimité», a annoncé ce dernier, qui avait été battu de seulement sept voix au second tour le 30 mars dernier.

«A priori, c'est annulé», a indiqué de son côté le directeur de cabinet du maire, Xavier Magnin, qui attendait toutefois confirmation de son avocat. Le jugement sera rendu public ce jeudi à 14 heures. Florian Philippot n'est pas surpris par cette décision. «C'était assez prévisible pour le coup, 7 voix d'écart dans une ville de 17.000 d'habitants...» a réagi le vice-président du FN auprès de l'AFP.

Joris Hébrard va faire appel devant le Conseil d'Etat, comme l'a confirmé son directeur de cabinet Xavier Magnin, soulignant que l'appel était suspensif et que Joris Hébrard restait maire dans l'attente d'une nouvelle décision.

Un «front républicain»

«C'est une première bataille gagnée» s'est félicité Claude Toutain. «Il y a eu des faits déloyaux lors de la campagne et le jour des élections de la part du candidat FN Joris Hébrard et de son équipe», a-t-il ajouté. Claude Toutain appelle maintenant à la constitution d'un «front républicain» pour battre le FN dans l'hypothèse de prochaines élections. «Le but est d'avoir une seule liste contre le FN pour que Le Pontet soit débarrassé de cette clique qui est totalement incompétente.» La liste du candidat FN l'avait emporté de justesse à la faveur d'une triangulaire.

Le Parti socialiste a saisi d'ores et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppetitj le jeudi 16 oct 2014 à 18:04

    Le PS volent beaucoup plus...Il faut dire qu'ils ont l'habitude depuis Mitterrand et le carrefour du développement etc...

  • 2445joye le jeudi 16 oct 2014 à 14:48

    Avec nos procédures électorales dignes de l'âge de pierre, on tombe presque fatalement sur des incohérences supérieures à 7 voix en dépouillant manuellement les bulletins de vote d'une ville de cette importance. C'était jouer gagnant que de contester le résultat dans ces conditions.

  • dugan le jeudi 16 oct 2014 à 14:43

    Les premiers a être délinquants sont bien les socia/lopes! les thevenoud, placé, cahuzac et j'en passe la liste est bien trop longue et eux ce sont des sommes importantes. Mais le FN dérange car en 2017 les français voteront massivement pour élire Marine, et çà dérange mais elle arrivera au pouvoir même si cela dérange les "français papiers"... on se comprend.

  • M2941863 le jeudi 16 oct 2014 à 14:28

    "Voici une liste non exhaustive publiée sur un blog Médiapart des condamnations des socialos... Attention, la liste est très longue" le joly se rend ridicule et se voile la face...

  • M6437502 le jeudi 16 oct 2014 à 13:52

    Des noms Joly,des noms.Et ceux aussi des élus ps,mais là il faudra du temps.

  • M2711013 le jeudi 16 oct 2014 à 13:39

    beaucoup d'élus du PS sont des délinquants, des criminels et ont été condamnés comme tels. C'est public... pu.ain on avance !

  • Alexccar le jeudi 16 oct 2014 à 13:28

    Mais qui en veut à ce point au FN...LOL en 2017 c'est MARINE qui s'installera a l'Elysée.