Election américaine : Robert Ménard convie Donald Trump à Béziers

le
3
Election américaine : Robert Ménard convie Donald Trump à Béziers
Election américaine : Robert Ménard convie Donald Trump à Béziers

Au rang des grands fans français de Donald Trump, il y a Marine Le Pen -qui n'a pas prévu d'aller aux Etats-Unis pour l'instant- et Robert Ménard. Dans un courrier solennel, le maire de Béziers a même invité le vainqueur de l'élection présidentielle américaine à visiter sa ville « qui a toujours su, au cours de son histoire, résister à l'ordre établi », écrit-il fièrement dans une lettre adressée à la Trump Tower, New York city.

 

« Nous partageons certaines valeurs », assure l'édile qui énumère « la famille, les frontières, les traditions, la nation, le combat contre le mondialisme et contre le terrorisme ». L'ancien patron de Reporters sans frontière, passé à la politique de manière radicale, aurait pu ajouter la suppression du principe de précaution, la simplification des normes pour les petites entreprises et les professions libérales, la limitation drastique de l'Etat-providence sauf pour les familles françaises encouragées à toutes avoir un troisième enfant, une partie du programme d' « Oz ta droite », mouvement créé par Ménard pour mettre un pied -d'airain- dans les mouvements frontistes, au grand dam de Marion et Marine Le Pen.

 

 

Mon invitation au président @realDonaldTrump à venir à #Béziers, ville de résistance. pic.twitter.com/p0ZR2NqFMW

— Robert Ménard (@RobertMenardFR) 9 novembre 2016

 

 

 

Et Ménard de sortir la brosse à reluire en affirmant à Donald Trump qu'il a remporté une « nette victoire face à une caste politique qui pratique l'entre-soi avec l'appui de médias honteusement partiaux ». Tout rapprochement qui serait fait avec la situation française est parfaitement conforme à la volonté de Robert Ménard.

 

Donald Trump viendra-t-il fouler les pavés de l'une des plus vieilles villes de France ? En septembre 2015, Stéphane Troussel, le président du département de Seine-Saint-Denis avait convié Barack Obama à visiter le 93 à l'occasion de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-648 il y a 3 semaines

    Non non les gars, Trump viendra à Béziers pour chercher les ordres de Ménard. Peut être même viendra-t-il avec une boite de cirage.....

  • renard il y a 3 semaines

    Nul doute que l'urgence chez Donald Trump, c'est de rencontrer Ménard, c'est même l'un des points clefs de son programme économique et stratégique, rencontrer le maire de Béziers, puis sans doute le maire de Pau. On croit rêver.

  • am013 il y a 3 semaines

    Mort de rires...j'aime bien ce gars mais de là à croire que le nouveau président du pays le plus puissant va venir faire un tour dans cette petite ville....c'est vraiment du grand n'importe quoi.