Election américaine : le colistier de Trump, Mike Pence, ravive la flamme républicaine

le
0
Le démocrate Tim Kaine et le républicain Mike Pence, le 4 octobre à Farmville en Virginie, à l'occasion du débat entre les vice-présidents.
Le démocrate Tim Kaine et le républicain Mike Pence, le 4 octobre à Farmville en Virginie, à l'occasion du débat entre les vice-présidents.

Lors d’un débat intermédiaire qui opposait les potentiels vice-présidents, les républicains ont retrouvé un peu de souffle, face à un Tim Kaine agressif.

Les républicains, troublés par le style et le manque de constance de leur candidat à l’élection présidentielle, Donald Trump, ont sans doute soufflé, au terme du débat qui opposait, mardi soir 4 octobre, à la Longwood University, en Virginie, le colistier du milliardaire, Mike Pence, à Tim Kaine, celui de son adversaire démocrate Hillary Clinton. Ils ont en effet retrouvé avec le premier le calme et la solidité doctrinale d’un conservateur on ne peut plus orthodoxe, prompt à dénoncer un Etat inefficace, à défendre une politique étrangère musculeuse et des valeurs morales qui commencent par l’opposition à l’avortement.

A cinq jours du deuxième débat prévu entre la candidate démocrate et son adversaire (dimanche 9 octobre), l’opposition entre leurs deux colistiers a été le parfait contraire de leur première confrontation. Chargé manifestement d’instruire le procès du milliardaire, le sénateur de Virginie Tim Kaine, réputé affable, a fait preuve, pratiquement tout au long du débat, d’une agressivité qui l’a desservi. Ses interruptions systématiques du gouverneur de l’Indiana, qui n’a cessé de lui opposer une impavidité tout aussi préparée, ont rappelé celles de M. Trump le 26 septembre, qui n’avaient pas peu contribué à sa mauvaise performance.

M. Kaine avait pour stratégie de sommer M. Pence, tout au long des quatre-vingt-dix minutes du débat, de défendre les propos les plus controversés de M. Trump, qu’il s’agisse de ses déclarations outrancières sur les immigrants mexicai...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant