El Shaarawy, une crête sur un Rocher

le
0
El Shaarawy, une crête sur un Rocher
El Shaarawy, une crête sur un Rocher

Stephan El Shaarawy va passer, ce lundi, sa visite médicale avec l'AS Monaco. Il y signera dans la foulée un contrat de 5 ans avec un salaire annuel de 3 millions d'euros. L'Italo-Égyptien prend donc, à la surprise générale, la direction de la Ligue 1, et quitte le Milan AC après 4 ans faits de hauts et surtout de bas, notamment en raison des blessures. L'ASM fait-elle alors une bonne affaire avec le jeune international italien ?

Celle-là, personne ne l'avait vu venir ! En tout cas, pas les médias transalpins – que l'on se place d'un côté ou de l'autre des Alpes – et encore moins les tifosi. L'AS Monaco et le Milan AC ont effectivement négocié en vrai sous-marin – russe ? - le transfert de Stephan El Shaarawy. On a beau chercher : pas la moindre trace antérieure d'une quelconque rumeur à ce sujet, depuis le début de l'été. On aurait presque du mal à y croire tant le marché des transferts est un marronnier sur-vitaminé pour le journalisme sportif. Preuve, s'il en fallait encore, du discrédit de plus en plus prononcé des "informations" ou plutôt des rumeurs qui concernent le mercato. Les dirigeants monégasques et milanais, peut-être échaudés par l'échec de leurs négociations au grand jour concernant Kondogbia, ont, cette fois, œuvré dans la plus grande discrétion. Prenant ainsi leur petit monde de court, lorsque les tractations ont été dévoilées – vendredi soir – à un stade déjà extrêmement avancé. Dès lors, à peine mentionné, le passage du petit Pharaon en Principauté ne faisait plus aucun doute. Un transfert éclair qui a donc surpris, mais qui n'est pas, pour autant, vraiment surprenant.

À qui la bonne affaire ?


Il suffit de remonter à la première conférence de presse de Siniša Mihajlović au Milan AC, en compagnie de Silvio Berlusconi, le 3 juillet dernier, pour s'en convaincre. "Conseillé" par le Cavaliere, le nouvel entraîneur des Rossoneri s'épanchait alors sur le besoin d'un repositionnement tactique d'El Shaarawy, sans jamais l'avoir vu à l'œuvre : "El Shaarawy est un ailier, mais on pourrait le replacer au milieu. Il faut voir sa motivation. Il m'a donné sa pleine disponibilité. Il faut voir si on arrivera à le faire." Pas franchement une déclaration de confiance. On avait d'ailleurs déjà bien compris que l'Italo-Égyptien aurait du mal à trouver sa place dans le système de jeu en 4-3-1-2 de Mihajlović, confirmé par les arrivées de Bacca et Luiz Adriano. Encore fallait-il trouver un point de chute au Pharaon, ou plutôt un point de rebond, à un prix correct. Pas une mince affaire pour un joueur qui a disputé en tout et pour tout 1684 minutes (soit moins de 19 matchs complets) en cumulé sur les deux dernières saisons.

Ce sera à Monaco, qui s'est donc attaché ses services avec un prêt payant, à hauteur de 2 millions d'euros,…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant