El Khomri veut trouver le bon équilibre sur la loi Travail

le
0
    PARIS, 2 mars (Reuters) - Myriam El Khomri veut que les 
discussions avec les partenaires sociaux, qui seront désormais 
pilotées par le Premier ministre Manuel Valls, permettent de 
trouver le bon équilibre pour sa loi et a jugé que rester "droit 
dans ses bottes" serait une erreur. 
    La ministre du Travail a dit entendre les remarques et les 
critiques "sincères" s'exprimant sur le projet de loi, dont la 
présentation en conseil des ministres a été reportée au 24 mars 
face à la fronde des syndicats et de certains élus socialistes. 
    Avec ce report, le gouvernement dispose de deux semaines 
supplémentaires "pour essayer de trouver un bon point 
d'équilibre", a-t-elle déclaré devant la presse. 
    "Contre le chômage, il faut frapper vite et fort, y compris 
en bousculant", a-t-elle ajouté à la sortie du conseil des 
ministres, même si le gouvernement doit être à l'écoute. 
    "Rester droit dans ses bottes comme certains l'ont fait à 
une autre époque, avec les résultats que l'on sait serait la 
pire des postures", a-t-elle déclaré, une référence aux réformes 
de 1995 menées par le Premier ministre Alain Juppé qui avaient 
été abandonnées après plusieurs semaines de grèves. 
    Alain Juppé est candidat à la primaire du parti Les 
Républicains pour désigner leur candidat à l'élection 
présidentielle de 2017. 
    Myriam El Khomri a par ailleurs assuré que son état de santé 
était bon, au lendemain d'une chute suivie d'un malaise. 
         
    Voir aussi : 
    SYNTHESE Hollande et Valls tentent d'éteindre le feu sur la 
loi Travail   
 
 (Jean-Baptiste Vey et Elizabeth Pineau, édité par Yves 
Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant