El Chapo transféré dans une prison proche de la frontière US

le
0
    MEXICO, 8 mai (Reuters) - Le narcotrafiquant mexicain 
Joaquin "El Chapo" Guzman a été transféré samedi dans une prison 
de la ville de Ciudad Juarez, à la frontière avec les 
Etats-Unis, un développement susceptible d'accélérer son 
extradition.  
    Le chef du cartel des drogues de Sinaloa, repris en janvier 
après six mois de cavale, doit répondre aux Etats-Unis 
d'accusations de blanchiment d'argent, trafic de drogue, 
enlèvement et meurtre à Chicago, Miami, Brooklyn et Manhattan 
entre autres. 
    Il était jusqu'à présent détenu dans une prison de 
l'Altiplano, dans le centre du Mexique. 
    Son avocat a précisé qu'il avait été transféré tôt samedi 
vers Ciudad Juarez. "Le président Obama a la réputation d'être 
un homme juste qui respecte les droits de l'homme, mais 
qu'arrivera-t-il si M. Donald Trump arrive au pouvoir ?", a 
ajouté Juan Pablo Badillo. 
    Eduardo Sanchez, porte-parole de la présidence mexicaine, a 
déclaré que le transfert d'El Chapo vers l'Etat de Chihuahua 
s'expliquait par des travaux de modernisation qui vont bientôt 
commencer dans la prison de l'Altiplano où il était détenu. 
    S'exprimant sous couvert d'anonymat, un haut responsable des 
services mexicains de sécurité a cependant déclaré que le baron 
de la drogue pourrait être extradé aux Etats-Unis d'ici juillet. 
    La présence à Ciudad Juarez d'un consulat des Etats-Unis 
pourrait accélérer la procédure. 
 
 (Gabriel Stargardter et Noe Torres; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant