Ekinops : faut-il souscrire à l'augmentation de capital ?

le
0
Un transpondeur 100G fabriqué par Ekinops. (© Ekinops)
Un transpondeur 100G fabriqué par Ekinops. (© Ekinops)

Le spécialiste de la transmission de données par fibre optique va lancer une augmentation de capital d’un montant de 6,82 millions d’euros (avec maintien du droit préférentiel de souscription), pouvant être porté à 8,97 millions en cas d’exercice en intégralité des DPS.

Le prix de souscription a été fixé à 6,01 euros pour chaque action nouvelle, ce qui représente une décote de 17,7% par rapport au dernier cours coté avant l’annonce. L’émission de nouveaux titres représentera entre 18,7 et 24,6% des actions existantes.

Le succès de l’opération est déjà garanti

Dix investisseurs institutionnels, non actionnaires d’Ekinops, ont déjà signé des engagements de souscription à hauteur de 5,6 millions d’euros, soit 81,5% de la surface de la levée de fonds envisagée. Aucun d’entre eux ne devrait détenir plus de 5% du capital à l’issue de l’augmentation de capital.

Ekinops espère gagner en flexibilité pour financer sa croissance. Au troisième trimestre, son chiffre d’affaires a d’ailleurs encore augmenté de 21%, après +20% à la clôture du premier semestre. Depuis le début de l’année, ce sont surtout les solutions de capacité 100G et 200G qui tirent la croissance des revenus, notamment en Europe (+30%) et aux États-Unis (+40%).

Les fonds récoltés serviront également à accompagner la conquête de contrats auprès d’opérateurs télécoms de premier rang

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant